La Brasserie 11 comtés rappelle une bière «surgazéifiée»

La Brasserie 11 comtés, de Cookshire-Eaton, procède au rappel de la bière Réserve des étoiles. Certains lots sont «surgazéifiés» ce qui pourrait amener les canettes qui n’ont pas été entreposées au froid à gonfler et à fuir.

Le produit n’est pas dangereux pour la santé et peut être bu sans problème, annonce l’entreprise.  Toutefois, la bière doit être conservée au froid jusqu’à sa consommation dans un avenir rapproché. Ce rappel concerne uniquement les lots distribués à l’extérieur de la MRC du Haut-Saint-François.

À lire aussi: Départ canon pour la brasserie 11 comtés

La Brasserie 11 comtés s’allie au Jardinier déchaîné

Ceux et celles qui auront eu le malheur de se retrouver avec une canette gonflée pourront la rapporter pour l’échanger ou se faire créditer, souligne l’entreprise. Les canettes identifiées au lot 1903-20 ou 1904-26 sont conformes, note-t-on.

«Depuis les débuts du projet, nous travaillons avec notre propre souche de levure, isolée et mise en banque au Québec. Nous apprenons à travailler avec elle, ses saveurs, ses avantages, mais aussi ses inconvénients», précise-t-on sur Facebook.

«Or il appert que cette levure est beaucoup plus gourmande que prévu. Elle mange tous les sucres disponibles et par la suite, certains sucres que la majorité des levures de toucheront pas. Elle a, de plus, la fâcheuse manie de ne procéder à cette lente refermentation qu’une fois mise sous pression (en canette). Il nous a fallu plusieurs mois pour faire cette découverte et comprendre de quelle manière elle travaille.»

À l’origine, les brasseurs avaient gazéifié davantage ce produit afin de le rendre plus rafraîchissant. Le houblon présent dans la Réserve des Étoiles semble aussi jouer un rôle dans cette refermentation et dans la réaction provoquée sur la canette, poursuit-on. Ceci explique que les bières fermentées avec cette levure ne posent pas problème.

La brasserie «rurale» procédera à un changement de levure pour les  bières Pays de collines et Réserve des étoiles. On pourra remarquer ainsi une légère variation dans la saveur de ces bières au cours des prochains mois. Pour ce qui est de la levure, elle sera toujours utilisée pour produire Lune des récoltes et Hiver des corneilles.

La jeune entreprise a pour but de brasser des bières inspirées, en misant sur les saveurs et les arômes retrouvés à l’état sauvage, de même que ceux cultivés par les artisans de la région.