Pêches et Océans Canada a déclaré que les blessures de Comet (qui n'est pas celle sur la photo) correspondaient à un traumatisme contondant, cohérent avec l’hypothèse que la baleine est entrée en collision avec un navire.

La baleine Comet avait été heurtée par un navire

MONCTON — Selon les autorités, une nécropsie sur la troisième des six baleines noires de l’Atlantique Nord retrouvées mortes cette année suggère que le mammifère de 34 ans est décédé après une collision avec un bateau.

La baleine, connue sous le nom de Comet, a été trouvée dérivante dans le golfe du Saint-Laurent, près de la péninsule acadienne du Nouveau-Brunswick.

Pêches et Océans Canada a déclaré que les blessures de Comet correspondaient à un traumatisme contondant, cohérent avec l’hypothèse que la baleine est entrée en collision avec un navire.

Les autorités ont annoncé que des résultats plus détaillés de l’autopsie seront publiés dans les mois à venir.

Il reste environ 400 baleines noires de l’Atlantique Nord, les décès dépassant les naissances vivantes.

Six de ces espèces en danger ont été retrouvées mortes en 2019 - trois d’entre elles ont été localisées la semaine dernière.

Une nécropsie sur le sixième animal mort retrouvé - une femelle nommée Clipper - sera effectuée lundi.

Dans le but de limiter le nombre de décès de baleine noire, Transports Canada a réduit à 10 noeuds (19 km/h) la vitesse du trafic maritime pour les navires de 20 mètres ou plus dans l’ouest du golfe du Saint-Laurent.