Selon le Boston Globe, qui cite le procureur local Michael O'Keefe, l'acteur Kevin Spacey sera formellement inculpé le 7 janvier.

Kevin Spacey sera inculpé pour agression sexuelle

BOSTON — L'acteur Kevin Spacey devra comparaître le mois prochain sous un chef d'accusation d'attentat à la pudeur et de voies de fait. Selon les faits allégués, il aurait agressé sexuellement le fils adolescent d'une présentatrice de télévision de Boston dans un restaurant Nantucket.

Le procureur du district de Cape and Islands au Massachusetts, Michael O'Keefe, a révélé au Boston Globe que M. Spacey comparaîtrait devant la cour du district de Nantucket le 7 janvier.

Michael O'Keefe a précisé qu'une plainte pénale avait été déposée par un greffier lors d'une audience, jeudi dernier.

L'ancienne présentatrice de nouvelles Heather Unruh a déclaré publiquement en novembre 2017 que l'acteur avait posé sa main sur le pantalon de son fils, alors âgé de 18 ans, et lui avait saisi les parties génitales alors qu'ils étaient au restaurant Club Car en juillet 2016.

Au moment de révéler l'histoire, Mme Unruh avait raconté que son fils avait brusquement quitté le restaurant quand M. Spacey s'était levé de table pour aller aux toilettes.

Selon Heather Unruh, le garçon n'a pas rapporté l'agression immédiatement en raison de son malaise.

«Le plaignant a démontré un énorme courage en déposant sa plainte, a commenté son avocat Mitchell Garabedian lundi. Laissons les faits parler, la loi s'appliquer et un verdict juste être rendu.»

Une étrange vidéo

Peu après la publication de la nouvelle concernant sa mise en accusation, Kevin Spacey a publié sur YouTube une vidéo intitulée Let Me Be Frank et l'a relayée sur son compte Twitter officiel ainsi que sur sa page Facebook, rompant ainsi un silence public de plus d'un an.

Dans un étrange monologue sur un ton dramatique, présenté à la manière de son personnage de Frank Underwood dans la série House of Cards de Netflix, qui a été éliminé à la suite des allégations d'inconduite sexuelle portées contre lui, l'acteur déclare: «Je sais ce que vous voulez. Vous voulez que je revienne.»

Il poursuit: «Bien sûr, certains ont tout cru et ont attendu avec impatience de m'entendre tout avouer. Ils meurent d'envie de me voir admettre que tout ce qu'ils ont dit est vrai et que j'ai eu ce que je méritais. Je ne vais certainement pas payer le prix pour une chose que je n'ai pas faite.»

On ne sait pas si Kevin Spacey fait directement référence à l'accusation à laquelle il doit faire face.

Il ajoute ensuite: «Bientôt, vous saurez toute la vérité», avant que la vidéo de trois minutes ne se termine par un effet sonore de suspense.

Un message laissé lundi à la porte-parole de Kevin Spacey, Laura Johnson, est resté sans réponse.

Kevin Spacey fait toujours l'objet d'une enquête pour agression sexuelle à Los Angeles en lien avec un événement qui se serait déroulé en 2016. Les procureurs ont refusé de déposer des accusations pour un autre dossier qui remonte à 1992 en raison du délai de prescription.

L'acteur a aussi fait l'objet allégations d'inconduite sexuelle concernant son travail de directeur artistique du théâtre Old Vic de Londres.

Ces allégations qui ont fait surface dans la foulée du mouvement MoiAussi lui ont fait perdre plusieurs rôles.