Jonquière: un homme menace de jeunes passants avec une arme à feu

Un homme de 21 ans pourrait faire face à de lourdes accusations après avoir semé l’émoi à Jonquière dans la nuit de mardi à mercredi. L’individu armé d’une arme de chasse tronçonnée et d’un couteau aurait menacé de mort un premier individu, avant de s’en prendre à des jeunes qui déambulaient dans le secteur.

Les policiers de Saguenay ont reçu un premier appel à 23h38. Un homme demandait l’aide des policiers puisqu’un individu qui lui avait fait des menaces de mort était en direction de chez lui avec une arme à feu, dans le secteur de la rue Saint-Dominique, près de la rue Sainte-Cécile, à Jonquière. 

Les policiers qui se trouvaient tout près se sont rapidement rendus sur place afin de sécuriser les lieux. 

«Probablement que la présence policière a contrecarré les plans de l’individu qui demeurait tout près. Ça semble être un contexte de règlement de compte», affirme le sergent Stéphane Pellerin du Service de police de Saguenay. 

Au moment où les policiers étaient toujours sur place, un deuxième appel a été logé au 911. Cette fois, des jeunes qui n’ont rien à voir avec le premier plaignant affirment avoir été menacés par un homme alors qu’ils déambulaient tout bonnement dans le secteur. 

Le suspect aurait menacé les jeunes avec une arme de chasse tronçonnée qu’il aurait mise sur la tempe d’un d’entre eux. Il aurait également sorti un long couteau qu’il aurait mis sur le torse d’un des jeunes, en proférant des menaces de mort. 

Les policiers ont ratissé le secteur. Ils ont mis la main sur l’individu dont le nom correspond à celui fourni par le premier plaignant et la description à celle donnée par les jeunes. L’arme à feu a été récupérée par les policiers près des lieux où l’homme a été interpellé. 

Le suspect, un homme de 21 ans, est bien connu des policiers. 

«On pense que les deux événements ont un lien. Probablement que lorsque le suspect a vu le véhicule de patrouille, il a rebroussé chemin et il a exercé sa frustration sur des jeunes qui passaient dans le secteur», explique le sergent Pellerin.  

Une enquête est en cours. L’homme devrait comparaître mercredi matin au Palais de justice de Chicoutimi. 

Une complice d’âge mineur a également été arrêtée dans le dossier.