Incident lié à la drogue signalé au festival Fringe d'Ottawa

De la drogue aurait été introduite dans les consommations de deux individus participant au festival Fringe, ce week-end. Les organisateurs du Fringe ont reçu un signalement («drug report») en ce sens, le week-end dernier.

«Nous avons averti la police d’Ottawa dès que cela a été porté à notre attention», ont réagi lundi les organisateurs du festival, sur leur site Internet.

« Bien que nous avons reçu des 'rapports de drogues', nous n’ayons aucune confirmation que des drogues ont été utilisées», précise toutefois une avocate du Festival Fringe, Michelle Doody.

L’incident s’est produit durant le dernier week-end de festivités, sous la «tente du festival», rapporte le communiqué. Il «a remis en question le sens de sécurité au sein de la communauté du Fringe», reconnaît ce message rédigé à l’attention des festivaliers, mais aussi des artistes, bénévoles et partenaires du festival.

 «Bien que nous n’ayons pas publiquement commenté ces incidents [...], nous prenons les choses très au sérieux», indiquent les organisateurs en présentant leurs «sincères excuses» si leur façon de réagir au problème a pu donner l’impression de manquer d’intensité, et «décevoir la communauté».

«Nous réalisons que cela pourrait prendre du temps de regagner votre confiance. Nous réétudions en ce moment nos politiques, en révisant attentivement notre future façon de répondre aux incidents», est-il écrit.

Le Ottawa Fringe a, malgré l’incident, connu son édition la plus réussie, en termes de ventes de billets et d’argent récolté par les artistes en «passant le chapeau», souligne-t-on.