Les ministres Marguerite Blais et François Bonnardel ont annoncé, vendredi, la construction d’une maison des aînés de 48 places près du Centre Providence à Granby.
Les ministres Marguerite Blais et François Bonnardel ont annoncé, vendredi, la construction d’une maison des aînés de 48 places près du Centre Providence à Granby.

Granby aura une maison des aînés

Le portrait se précise pour la répartition des 228 places dans des maisons des aînés et alternatives en Estrie. Un établissement de 48 chambres sera érigé à Granby, ont annoncé vendredi la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et son collègue aux Transports et député de Granby, François- Bonnardel.

Depuis plusieurs années, le réseau local de services de la Haute-Yamaska peine à desservir la population en perte d’autonomie en raison du manque de places en hébergement. La nouvelle maison des aînés de Granby, jumelée au CHSLD de 176 lits auquel on met la touche finale, permettra de boucler la boucle, a indiqué le ministre responsable de l’Estrie. 

« Granby aura une des premières maisons qui prendra forme rapidement au Québec. Et j’en suis très fier, a confié en entrevue François Bonnardel. Ça nous permettra de combler le déficit de places dans la région. »

Le projet se décline en quatre unités climatisées de 12 places. Toutes les chambres seront individuelles avec une toilette puis une douche adaptée à la réalité de son occupant. On parle de 24 places pour aînés et 24 autres pour adultes ayant des besoins spécifiques.

Québec a opté pour un site adjacent au Centre Providence, situé en bordure de la rue du même nom, pour implanter la maison. 

Un choix tout à fait logique selon le député de Granby, car le ministère de la Santé est propriétaire du terrain. L’endroit est également très stratégique, a-t-il dit, étant donné son positionnement dans la ville.

Comme chez soi

La maison des aînés de Granby fait partie des 2600 nouvelles places d’hébergement que s’est engagée à construire la Coalition avenir Québec (CAQ) d’ici la fin de son mandat. 

L’approche sera fort différente de ce que l’on retrouve actuellement dans les CHSLD et les ressources intermédiaires conventionnels. « L’environnement proposé, c’est un changement complet, du jamais-vu. Les gens se sentiront comme à la maison », a fait valoir le député de Granby. « Ce nouveau standard de qualité améliorera le quotidien des résidents, des proches ainsi que du personnel », a pour sa part indiqué par voie de communiqué Marguerite Blais. 

Ce type d’hébergement « favorisera les contacts humains ainsi qu’un mode de vie plus actif, entre autres grâce à un accès à des espaces extérieurs aménagés et à des installations mieux adaptées aux besoins des proches aidants », a souligné la CAQ.

L’échéancier du projet à Granby n’est pas encore complètement attaché. « L’objectif est de terminer la construction d’ici 2022 », a mentionné François Bonnardel. L’appel d’offres devrait être lancé au cours des mois à venir, ce qui fait en sorte que le budget n’est pas officiel pour le moment. À ce chapitre, le ministre responsable de l’Estrie a indiqué que l’enveloppe consentie au projet devrait avoisiner un demi-million de dollars par place.