Louis Garneau, président et fondateur de Louis Garneau Sports

Garneau ne produira plus de vêtements à Saint-Augustin

La compagnie Louis Garneau Sports ne produira plus de vêtements à Saint-Augustin-de-Desmaures. La compagnie évoque la pénurie de main-d’œuvre pour justifier la fermeture de son unité de production textile, qui causera la perte de 46 emplois.

«C’est ici que l’entreprise a vu le jour et c’est une décision qui a été très difficile à prendre. On a pris le temps de bien regarder toutes les options, mais malgré tous nos efforts, il a fallu se rendre à l’évidence. Nous sommes malheureusement confrontés à la fin d’un modèle d’affaires dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre grandissant», a expliqué Louis Garneau, président et fondateur de Louis Garneau Sports, par voie de communiqué.

La compagnie exploitait des opérations manufacturières au Québec depuis 36 ans. L’entreprise offrira de l’aide à la recherche d’emplois pour les employés touchés.

Nouveau modèle 

Le siège social de Garneau, qui emploie en tout près de 400 employés, conserve ses activités à Saint-Augustin-de-Desmaures. Le manufacturier spécialisé dans le vélo possède un important centre d’affaires au Vermont et une usine au Mexique, notamment. 

L’entreprise dit maintenant vouloir se consacrer à son «nouveau modèle d’affaires qui mise sur la commercialisation, le marketing digital et la distribution». Au début du mois, Édouard Garneau, le fils de Louis Garneau, lançait notamment CONNEC, une nouvelle marque de vêtements de qualité sportive conçus pour la chasse.