Le président-directeur général de Fondaction, Léopold Beaulieu

Fondaction génère un rendement de 3,2% au premier semestre

MONTRÉAL - Fondaction a généré un rendement de 3,2 pour cent au premier semestre de l’exercice 2017-2018, ce qui s’est traduit par des bénéfices de 57,5 millions $.

Le fonds d’investissement en capital de développement a indiqué jeudi que la valeur de son action atteignait 11,58 $, comparativement à une valeur de 11,22 $ l’action en date du 13 juillet dernier.

Au cours des 12 derniers mois, le rendement à l’actionnaire s’est établi à 8,1 pour cent, d’après Fondaction.

En date du 30 novembre, le capital d’investissement engagé dans les petites et moyennes entreprises (PME) québécoises était estimé à 1,2 milliard $. Le rendement du portefeuille d’investissements a été de 5,4 pour cent pour le semestre.

De leur côté, les placements sur les marchés financiers ont réalisé un rendement brut de 3,5 pour cent.

«Les obligations vertes constituent un outil supplémentaire pour financer la transition énergétique, s’est félicité le président-directeur général de l’institution, Léopold Beaulieu. Fondaction fait figure de chef de file en matière de finance responsable et de développement durable.»

Au cours de l’automne, le fonds d’investissement en capital de développement avait annoncé qu’il portait à 67 millions $ son portefeuille en obligations vertes.

À la fin novembre, Fondaction comptait un peu plus de 138 000 actionnaires. Son actif net était supérieur à 1,8 milliard $, en hausse de 5,9 pour cent comparativement au 31 mai dernier.

Par l’entremise de ses engagements ou de ses investissements, Fondaction dit contribuer au développement de plus de 1200 PME au Québec.