La sensation américaine Cori «Coco» Gauff a obtenu beaucoup d’appui de la foule. Mais Simona Halep, championne à Roland-Garros en 2018, a offert les meilleurs coups.

Fin de parcours pour Coco Gauff

LONDRES — Le parcours inattendu et remarquable de Coco Gauff à Wimbledon est terminé.

L’Américaine de 15 ans, qui est devenue la plus jeune joueuse à se qualifier pour le tableau principal à Wimbledon de l’ère professionnelle, a perdu face à l’ancienne numéro un mondiale Simona Halep 6-3, 6-3 au quatrième tour.

«J’ai beaucoup appris, a mentionné Gauff, qui est plus jeune que plusieurs des joueuses qui participent au tournoi junior à Wimbledon. J’ai appris comment jouer devant une foule importante. J’ai appris ce que c’est d’être sous pression. J’ai beaucoup appris et je suis vraiment reconnaissante d’avoir vécu cette expérience.»

Gauff avait éliminé la quintuple championne Venus Williams au premier tour, puis elle a sauvé deux balles de match au troisième tour pour se qualifier pour la deuxième semaine d’un tournoi du grand chelem à ses débuts.

Jouant sur le court no 1, le deuxième plus grand stade du All England Club, Gauff a obtenu beaucoup d’appui de la foule. Mais Halep, championne à Roland-Garros en 2018 et demi-finaliste de Wimbledon en 2014, a offert les meilleurs coups. Elle a brisé Gauff à cinq reprises et a profité de 29 fautes directes.

Gauff a réussi à sauver deux autres balles de match sur son service à 5-2, mais Halep a remporté le jeu suivant pour accéder aux quarts de finale.

Williams s’impose

Auparavant, Serena Williams a atteint les quarts de finale du tournoi anglais pour la 14e fois, défaisant Carla Suarez Navarro 6-2, 6-2.

Même si elle manque de compétition cette année, Serena Williams demeure redoutable sur gazon.

Williams, qui a été à l’écart de la compétition pendant environ un an lorsqu’elle a eu un enfant en 2017. Elle a effectué son retour en 2018, mais n’a pas joué avant Wimbledon depuis la troisième ronde des Internationaux de France — faisant l’impasse sur les tournois préparatoires sur gazon.

«Je n’ai certainement pas joué assez de matchs, a reconnu Williams, qui a dû composer avec une blessure au genou gauche. J’ai disputé quasiment plus de matchs cette semaine que ces cinq derniers mois. Ayoye!»


« J’ai appris comment jouer devant une foule importante. J’ai appris ce que c’est d’être sous pression. J’ai beaucoup appris et je suis vraiment reconnaissante d’avoir vécu cette expérience »
La jeune Cori Gauff

Williams a atteint les quarts de finale aux Internationaux d’Australie, puis a déclaré forfait lors d’un match à Indian Wells, a abandonné à Miami et Rome, puis a disputé Roland-Garros.

«Je sais que je peux jouer, et maintenant que je me sens mieux physiquement, je suis soulagée, a confié Williams. Finalement, je peux enfin jouer au tennis.»

Contre Suarez Navarro, Williams a remporté six jeux consécutifs à 3-2 à la première manche et a réussi le bris pour prendre une avance de 5-2 à la deuxième. Elle a facilement conclu la rencontre.

Barty éliminée

Williams, qui a perdu contre Angelique Kerber en finale à Wimbledon l’an dernier, fera face à sa compatriote Alison Riske, qui a créé la surprise en éliminant la favorite Ashleigh Barty.

La dernière défaite de Williams est également survenue face à une Américaine, Sofia Kenin, au troisième tour à Roland-Garros.

«La dernière fois que j’ai affronté une compatriote, j’ai perdu. Je veux absolument bien faire cette fois-ci, a poursuivi Williams. Et oui, elle est très bonne sur gazon. Elle a éliminé la no 1 mondiale qui vient juste de remporter un tournoi sur gazon. J’ai regardé ce match, alors je serai prête pour elle.»

Difficultés au service

Riske a effectivement mis fin à la série de 15 victoires consécutives de Barty et à ses chances de remporter un deuxième titre consécutif du grand chelem.

L’Australienne, première tête de série, avait remporté ses 15 précédents matchs, dont le titre à Roland-Garros, mais elle s’est inclinée face à Alison Riske 3-6, 6-2, 6-3 à Wimbledon, lundi, ce qui a permis à l’Américaine d’accéder aux quarts de finale d’un tournoi majeur pour la première fois.

Barty en était à son premier tournoi en tant que no 1 mondiale et elle a commencé par gagner des points sur son service contre Riske.

À son premier jeu au service, Barty, première tête de série, a remporté les quatre points grâce à des as. Elle a également remporté deux autres points au jeu suivant avec des as. Elle a conclu le match avec 12.

Mais Riske a saisi ses chances quand elle les a eues, brisant Barty quatre fois en autant d’occasions, notamment en prenant une avance de 5-3 dans la manche décisive avant de servir pour le match.

«Je m’en suis tenue à la façon dont je voulais jouer, a déclaré Barty. Ensuite, dans la deuxième manche, je pense que mon service m’a laissé tomber. J’ai laissé Alison revenir dans le match trop souvent, m’en remettant à mon deuxième service.»