Étude de l’OCDE: les élèves du Canada se classent bien, surtout en lecture

TORONTO - Une étude internationale triennale classe les élèves du Canada parmi les meilleurs au monde en lecture.

L’étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dévoilée mardi par le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada) précise que parmi les 79 économies et pays ayant participé à l’évaluation, seuls les élèves des provinces de Pékin, Shanghai, Jiangsu et Zhejiang, en Chine, de Macao, également en Chine, et de Singapour ont obtenu un meilleur rendement en lecture que ceux du Canada.

Une proportion de 86 pour cent des élèves du Canada a obtenu un rendement égal ou supérieur au niveau 2 en lecture, le niveau de base à atteindre pour pouvoir avoir accès à des possibilités d’apprentissage plus poussées et pour s’intégrer pleinement dans la société. La moyenne de l’OCDE est de 77 pour cent.

Au Canada, dans le domaine de la lecture, 90 pour cent des filles ont atteint le niveau 2 ou un niveau supérieur, comparativement à 82 pour cent des garçons. Ce type de disparité existe dans la plupart des économies et pays ainsi que dans toutes les provinces du Canada.

Les élèves du Canada ont également obtenu un fort rendement en sciences et en mathématiques. En effet, seulement deux économies et trois pays ont surpassé le Canada en sciences; seulement trois économies et six pays ont obtenu un meilleur rendement en mathématiques.

L’Alberta a obtenu un rendement particulièrement bon en lecture et s’est classée parmi les économies et pays les plus performants à l’évaluation. Les résultats de la Colombie-Britannique, de l’Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador étaient tous comparables au rendement globalement fort du Canada.

L’étude précise qu’au Québec, aucune différence significative n’a été constatée dans le rendement en lecture entre les systèmes scolaires francophone et anglophone. D’autre part, au sein du Canada, les élèves du Québec ont obtenu les meilleurs résultats en mathématiques alors que ceux de l’Alberta ont le mieux performé en sciences.

L’étude a été réalisée par le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) qui mesure les connaissances et les habiletés des élèves de 15 ans vers la fin de leur scolarité obligatoire. Au Canada, plus de 22 000 élèves provenant d’un peu plus de 800 écoles dans les 10 provinces y ont pris part.