Nombreux étaient les candidats à faire la file afin de décrocher un emploi dans le nouveau IKEA de Québec.

Engouement pour les emplois offerts par IKEA

200 personnes se sont rendues samedi au Cégep Garneau entre 9h et 15h pour une foire de l’emploi organisée par IKEA. L’entreprise suédoise qui ouvre ses portes le 22 août était encore à la recherche d’une trentaine de personnes dans le service à la clientèle, la logistique et la restauration.

À l’arrivée du Soleil vers 9h au Cégep Garneau, 75 personnes attendaient déjà pour rencontrer les recruteurs. «On a reçu 500 courriels de gens intéressés par nos postes, on a fait un premier tri et on a envoyé les invitations pour dire aux gens où avait lieu la foire à l’emploi», a indiqué la directrice des ressources humaines, Émilie Béliveau. 

Des gens de tous les âges et de tous les horizons se sont présentés au Cégep Garneau. Certains n’étaient même pas inscrits. Parmi eux, Maurice Perron, 74 ans, est persuadé d’être engagé. «J’ai essayé de m’inscrire, mais le site était full, je me suis rendu au IKEA et on m’a dit que ça se passait ici. Le IKEA est à côté de chez moi et j’ai fait toute ma carrière dans la vente. Malgré mon âge, je suis encore très actif et je pense correspondre au profil.»

Selon Mme Béliveau, IKEA offre «de bonnes conditions de travail, d’excellents avantages sociaux, et on a des possibilités de développement. Les gens reconnaissent les valeurs d’IKEA et y sont attachés, et j’imagine que c’est pour ça qu’ils ont une attirance pour notre entreprise.»

Le Soleil a pu entrer et voir le parcours des candidats jusqu’aux recruteurs. Pour un peu, on se serait cru dans un IKEA avec un parcours bien déterminé. Les candidats étaient accueillis à l’entrée par la directrice du magasin, Annika Lenoir, qui leur souhaitait la bienvenue, puis selon le secteur pour lequel ils postulaient, on leur donnait des informations. Les candidats étaient ensuite dirigés vers la cafétéria pour remplir des papiers où des collations étaient offertes. Enfin, dans trois salles, des recruteurs rencontraient les candidats en entrevue.

Les candidats devraient savoir d’ici mardi s’ils ont été retenus.