Le propriétaire du 23 rue Mercier, Yvon Mercier, est accusé d'avoir tué ses deux locataires. Il avait entamé des démarches contre eux à la Régie du logement.

Double meurtre: le propriétaire poursuivait ses locataires devant la Régie du logement

Le propriétaire accusé d’avoir abattu ses deux locataires, dimanche, à Val-des-Monts, poursuivait ces derniers devant la Régie du logement.

Yvon Mercier, qui louait sa propriété du 23, rue Mercier, avait inscrit deux demandes au rôle des audiences de la Régie, les 6 et 8 janvier derniers.

Moins d’un mois plus tard, le conflit a tourné au drame avec le meurtre de ses deux locataires, Céline Labelle et Pierre Dupuis.

À LIRE AUSSI: Double meurtre à Val-des-Monts: un ex-policier accusé

La première demande d’Yvon Mercier consistait à faire résilier leur bail et à recevoir les loyers impayés. Le montant n’est pas précisé sur le rôle d’audience de la Régie du logement.

Ce dossier affiche la mention «retard de plus de 3 semaines dans le paiement du loyer».

L’audience devant le régisseur devait avoir lieu le 24 février.

Par ailleurs, Yvon Mercier a déposé une deuxième demande devant la Régie, le 8 janvier. Cette fois, le propriétaire a demandé des «dommages-intérêts matériels».

Yvon Mercier, un policier retraité de la Gendarmerie royale du Canada, est accusé de deux meurtres non prémédités.

L’homme de 69 ans est détenu en attendant la suite des procédures judiciaires.

Les victimes auraient été abattues par balles. Un incendie criminel a été allumé au même endroit dans la foulée de ce double meurtre.