Terry Teegee, chef régional de l’Assemblée des Premières Nations pour la Colombie-Britannique, croit que les corps policiers doivent trouver de façon urgente des mesures moins punitives et plus réparatrices.
Terry Teegee, chef régional de l’Assemblée des Premières Nations pour la Colombie-Britannique, croit que les corps policiers doivent trouver de façon urgente des mesures moins punitives et plus réparatrices.

Des leaders autochtones réclament des changements systémiques dans la police

Les représentants des Inuits et des Premières Nations exhortent Ottawa à mener un examen indépendant, et civil, des pratiques de la GRC, comme première étape pour s’attaquer au nombre d’incidents violents survenus récemment entre des Autochtones et des policiers fédéraux.

Des dirigeants autochtones et d’autres experts ont exprimé jeudi leurs points de vue devant le Comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes, chargé d’examiner «le racisme systémique au sein des services policiers au Canada».

Les leaders ont soutenu que les relations sont brisées entre la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et les Autochtones. Selon eux, la police fédérale doit réexaminer la façon dont elle traite les citoyens, en particulier les personnes en situation d’itinérance et celles qui ont des problèmes de toxicomanie.

Terry Teegee, chef régional de l’Assemblée des Premières Nations pour la Colombie-Britannique, croit que les corps policiers doivent trouver de façon urgente des mesures moins punitives et plus réparatrices.

Natan Obed, président de l’Inuit Tapiriit Kanatami, la grande association nationale qui représente les Inuits du pays, souhaite des politiques de «tolérance zéro» sur le recours à la force par les policiers, ainsi qu’une plus grande utilisation des caméras corporelles.

Terry McCaffrey, président de l’Association des chefs de police autochtones de l’Ontario, affirme que les pratiques de ces corps policiers, adaptées aux cultures autochtones, fonctionnent très bien, malgré un sous-financement chronique