Les autorités gatinoises ont reçu quatre plaintes pour introduction par effraction, dans la zone sinistrée, depuis vendredi.

Des jeunes interpellés pour vol dans la zone sinistrée de Gatineau

Trois jeunes, dont un enfant, ont été interpellés pour avoir volé un téléviseur dans une résidence ravagée et délaissée depuis la tornade de vendredi.

La police de Gatineau dit avoir aperçu trois jeunes de 10, 12 et de 14 ans dans les décombres des maisons détruites, alors que l’un d’entre eux circulait avec un téléviseur à écran plat sous le bras.

Les faits se sont produits vers 20 h 15, après la tombée du jour, sur la rue Daniel-Johnson, en pleine « zone rouge ».

« Un policier affecté à la patrouille du secteur a remarqué la présence des trois jeunes alors qu’ils s’engageaient sur la rue Daniel-Johnson après s’être faufilés entre deux immeubles à logement », affirme l’agente Andrée East, porte-parole de la police de Gatineau.

Le téléviseur provenait d’un appartement de la rue Tassé, et aucun des trois jeunes ne résidait à cet endroit.

Le propriétaire du téléviseur n’a pas souhaité déposer de plainte officielle. Les enfants ont reçu un avertissement verbal, et un adulte responsable des jeunes a été averti.

Les autorités gatinoises ont reçu quatre plaintes pour introduction par effraction, dans la zone sinistrée, depuis vendredi.

Des agents sont postés à différents endroits stratégiques pour surveiller les lieux inhabités.

Toute personne remarquant un comportement suspect doit le signaler à la police, au 819-246-0222

Activités frauduleuses

Par ailleurs, le Bureau de l’assurance du Canada (BAC) met les sinistrés en garde contre d’éventuels fraudeurs qui voudraient profiter de la situation pour faire croire à des victimes qu’elles doivent rapidement verser des sommes d’argent.

Des entrepreneurs sans scrupule ne manquent pas d’imagination.

Un porte-parole du BAC a expliqué qu’un homme a récemment cogné à une porte d’Ottawa pour dire qu’il devait remorquer la voiture du résident, car la compagnie d’assurance avait présumément ordonné de récupérer l’automobile.

Ce stratagème serait frauduleux, il s’agirait, en fait, d’une tentative de vol de voiture.

Les sinistrés qui doutent de telles personnes doivent s’adresser eux-mêmes avec leur compagnie d’assurance, qui leur fournira une personne-ressource officielle.

D’autres entrepreneurs commencent, sans demander, des travaux d’émondages et laissent une facture dont les coûts sont exagérés, beaucoup plus élevés qu’à l’habitude.

Sans domicile fixe

Encore 300 personnes sont à la recherche d’un logement, seulement à Gatineau

Des inspecteurs du Service de sécurité incendie de Gatineau ont visité 93 résidences sans électricité.

D’autres victimes ont pu réintégrer leur domicile, ces dernières heures. Leur propriété est considérée comme étant sans risque pour la sécurité.

Des conteneurs à déchets ont mis à la disposition des sinistrés sur cinq sites à l’intérieur du périmètre sinistré.

Les proches de résidents qui désirent savoir si un proche a été enregistré au Centre de services aux sinistrés, peut communiquer avec le centre d’appel non urgent 311.

Pour un appel de l’extérieur de Gatineau, ils peuvent communiquer au numéro sans frais 1 866 299-2002.

Le ministère de la Sécurité publique a délégué 100 % de l’assistance aux sinistrés à la Croix-Rouge.