Dimanche, un dénommé Shawn Gourrand a mis en ligne sur YouTube et sur Facebook une vidéo où on le voit sauter de la passerelle suspendue au-dessus de la rivière Chaudière. 
Dimanche, un dénommé Shawn Gourrand a mis en ligne sur YouTube et sur Facebook une vidéo où on le voit sauter de la passerelle suspendue au-dessus de la rivière Chaudière. 

Des casse-cous sautent du pont et des falaises au parc des Chutes-de-la-Chaudière [VIDÉO]

Des amateurs de «cliff-jumping» sautent de la passerelle et des falaises au Parc des Chutes-de-la-Chaudière, mettant leur vie à risque pour épater les réseaux sociaux ou leurs amis.

Dimanche, un dénommé Shawn Gourrand a mis en ligne sur YouTube et sur Facebook une vidéo où on le voit sauter de la passerelle suspendue au-dessus de la rivière Chaudière. 

La vidéo est tournée avec plusieurs angles de caméras. On voit entre autres le «cliff-jumper» grimper par-dessus la clôture de la passerelle. Une jeune femme qui l'accompagne lui dit «à tantôt, bonne chance». Et le casse-cou fait un saut de 23 mètres jusque dans la rivière. 

La même journée, en après-midi, plusieurs adolescents ont été aperçus sautant d'une falaise bordant la rivière du côté de la petite centrale hydroélectrique du Parc des Chutes-de-la-Chaudière. 

«Quand je les ai vus, je me suis dit : "ils le font pour vrai". [...] C'est vraiment dangereux!» a raconté au Soleil un témoin qui a préféré garder l'anonymat. 

La vidéo de Shawn Gourrand a été remise aux enquêteurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), qui analysent le dossier, indique Maxime Pelletier, porte-parole du SPVL. 

Pour l'instant, la police de Lévis «veut dissuader toute personne qui pourrait être tentée de faire ce genre de manoeuvre là, dit M. Pelletier. C'est extrêmement dangereux au niveau de la profondeur de l'eau, qui est constamment changeante. Tout saut, soit d'une infrastructure ou d'un cran de roche, peut causer des blessures très graves ou même la mort». 

La police de Lévis n'avait cependant pas reçu de signalement à propos des adolescents qui ont sauté de la falaise, indique Maxime Pelletier. Le porte-parole assure que des employés de la Ville de Lévis assurent une surveillance du Parc des Chutes-de-la-Chaudière, où ce type de saut est interdit. 

Sur Facebook, des amis de Shawn Gourrand mettaient d'autres camarades au défi de surpasser le saut de M. Gourrand : «battez sa ! [sic], a écrit l'un deux. Un autre était en admiration: «Shawn gourrand sérieux je veux vraiment le faire (j'ai déjà quelle que sault à mon actif aussi. (sic)», a commenté un autre. 

Sur YouTube, la vidéo avait déjà été vue plus de 51 000 fois mardi soir. Certains commentaires étaient toutefois plus sévères. «Innocent..... Après on va chialer parce que la barrière va être plus haut, pour protégé les épais comme toi» qui affichent leurs exploits «pour quelques clicks [sic]», a commenté un autre Internaute.  

Il n'a pas été possible de parler avec Shawn Gourrand, mardi soir. Su YouTube, M. Gourrand a lui-même justifié son saut, faisant valoir à ses détracteurs qu'il accepte le risque de mourir très jeune ou de devenir handicapé, ce qui «dépasse complément leur capacité mentale». 

L'an dernier, M. Gourrand avait également été filmé alors qu'il escaladait le pont de Québec et celui de l’Île-d’Orléans.