Crue printanière: Rivières sous le seuil d’alerte à Gatineau et Ottawa

Les fortes pluies des dernières heures ont provoqué des débordements dans certains secteurs de la Ville de Gatineau, mais les autorités assurent que le niveau d’eau des rivières demeure «pour l’instant» sous le seuil d’alerte.

«Plus de 30 mm de pluie ont été reçus dans les deux derniers jours, précise le service des communications. Le sol étant encore gelé, il ne peut recueillir l’eau de pluie, ce qui a occasionné certains débordements sur des terres basses. Nos équipes parcourent le territoire et effectuent, au besoin, des suivis aux endroits où il y a des accumulations.» Un seul endroit apparaissait plus particulièrement problématique en fin d’avant-midi, à savoir celui de la rue de Grandpré, dans le secteur de Masson-Angers.

Niveau d’eau

La Ville surveille aussi de très près le niveau d’eau des rivières et se dit prête à intervenir au besoin. Les derniers relevés des quatre sites d’observation affichaient un niveau d’eau sous le seuil d’alerte. La Ville affirme ne pas s’attendre à une montée rapide des eaux au cours des prochaines heures, mais précise que les prochains jours seront à surveiller de près.

La Ville de Gatineau rappelle que les citoyens peuvent consulter l’évolution du niveau d’eau des rivières au www.gatineau.ca/crue. Ils ont aussi la possibilité de s’abonner aux textos et aux courriels pour recevoir des alertes.

Dans la capitale fédérale, on soutient que l'appareil municipal «surveille de près les zones inondables situées le long de la rivière Rideau et de la rivière des Outaouais».

«Puisque les niveaux d’eau sont considérés comme normaux pour cette période de l’année, les risques d’inondation demeurent faibles pour l’instant dans ces zones. Nous rappelons toutefois aux résidents qu’ils doivent rester vigilants», soutient la directrice du Service des routes et du stationnement, Laila Gibbons.

Les citoyens d'Ottawa peuvent d'ailleurs suivre l'évolution de la situation sur le site web de la Ville.

***

Traversier, secteur Masson-Angers

  • Niveau d’eau actuel: 42,15 m
  • Niveau d’alerte: 42,42 m
  • Niveau risque d’inondation: 43 m


Quai des artistes, rue Jacques-Cartier

  • Niveau d’eau actuel: 42,77 m
  • Niveau d’alerte: 43,21 m
  • Niveau risque d’inondation: 43,6 m


Port de plaisance, parc Jacques-Cartier

  • Niveau d’eau actuel: 42,67 m
  • Niveau d’alerte: 43,29 m
  • Niveau risque d’inondation: 43,43 m


Secteur Aylmer, parc Britannia à Ottawa

  • Niveau d’eau actuel: 58,95 m
  • Niveau d’alerte: 59,30 m
  • Niveau risque d’inondation: 59,42 m

***

État de «veille» ailleurs dans la région

Des routes commencent à être touchées par la crue printanière, selon la Sécurité publique de la MRC des Collines.

Le corps policier se dit en état de «veille» devant la montée du niveau des eaux en Outaouais.

La circulation s'effectue notamment en alternance sur la route 307 à Val-des-Monts, entre le chemin de l’Église et la rue des Pignons. Des représentants du ministère des Transports du Québec (MTQ) sont sur place. Des débordements de fossés sont aussi rapportés par la municipalité sur les chemins des Trois-Lacs, des Bâtisseurs, Saint-Pierre Est et Saint-Charles, ainsi qu'aux intersection Fogarty/Napoléon et Paiement/des Cèdres.

Selon le maire de Val-des-Monts, Jacques Laurin, après quelques travaux du MTQ, l’eau devrait redescendre et laisser la voie libre sur la route 307. L’élu ajoute que la crue cause des problèmes dans les basses terres sur sa municipalité et dans quelques ruisseaux, mais que les travaux publics de sa municipalité ont le contrôle de la situation.

Les municipalité de L'Ange-Gardien et de Pontiac — également dans la MRC des Collines-de-l'Outaouais — annoncent la fermeture de routes. Les chemins Hill et Townline Nord, à L'Ange-Gardien, ainsi que les chemins Pères-Dominicains et Émeraudes, à Pontiac, sont fermés en raison des accumulations d'eau des dernières heures.

Du côté ontarien, la route 29 est fermée à Mississippi Mills, près du chemin McWatty, alors que l’autoroute 7 est partiellement couverte d’eau à la hauteur du chemin Kirkham.