Une nouvelle association entre foodora et la LCBO fera certainement fureur auprès des consommateurs d’Ottawa.

Commander de l’alcool du bout des doigts avec foodora

Les Ottaviens peuvent désormais commander de l’alcool du bout des doigts grâce au service de livraison sur demande foodora. Lancé il y a une semaine, l’engouement pour le nouveau service permet à l’entreprise d’élargir sa sélection dès lundi.

Le menu de vins, bières, cidres et spiritueux passera de 50 à 90 produits et l’entreprise entend poursuivre sur cette lancée. Foodora a conclu une entente avec la Régie des alcools de l’Ontario (LCBO) afin de lancer un projet-pilote qui s’échelonnera sur une période de trois à six mois dans la capitale fédérale.

«La réponse est vraiment bonne. Les gens sont curieux et intéressés par ce service. Notre liste est limitée pour le début, mais on compte s’ajuster selon la demande. Nous savons que nous serons encore plus attrayants si nous avons une sélection plus diversifiée», explique David Albert, directeur général de foodora Canada.

L’entreprise n’était pas en mesure de fournir les chiffres d’affaires des dernières semaines.

Les clients peuvent commander directement sur l’application mobile ou sur le site web de l’entreprise. La livraison des produits de la LCBO est offerte entre 10h et 22h moyennant des frais de livraisons de 4$ et le paiement est effectué en ligne. La zone couverte comprend le centre-ville d’Ottawa et la commande est livrée dans un délai de 35 minutes.

Les livreurs de foodora sont certifiés Smart Serve pour livrer de l’alcool de façon responsable aux clients âgés de 19 ans et plus. L’entreprise de livraison sur demande assure que tout est fait afin de respecter le mandat de la LCBO.

La Régie des alcools de l’Ontario n’écarte pas l’idée d’étendre ce service ailleurs en province à la fin du projet-pilote.

«Ce projet-pilote s’inscrit directement dans la mission de la LCBO, qui est d’offrir de façon responsable plus d’accès, de commodité et de choix à nos clients. Nous sommes confiants que ce sera un succès et nous nous réjouissons de son expansion future», affirme George Solea, président et chef de la direction de la LCBO.

Des possibilités infinies

L’entreprise opère dans d’autres grandes villes canadiennes et offre principalement un service de livraison de repas sur demande.

À ce jour, près d’une centaine de restaurants de la région utilisent les services de foodora qui compte une cinquantaine de livreurs. L’objectif à long terme est d’agrandir l’offre en ciblant des besoins autres que la nourriture et l’alcool.

Foodora a fait son entrée sur le marché ottavien en avril dernier.

«Ce qu’on veut, c’est d’offrir plus de commodité à nos clients. La nourriture était un point de départ incontournable quand on pense que les gens mangent trois repas par jours. On veut offrir de plus en plus d’options à nos clients. On veut aller des fleurs jusqu’à l’épicerie et encore plus loin. Seulement à Ottawa, le partenariat avec la LCBO est notable», soutient M. Albert.