Lors du passage du Quotidien, on pouvait toujours apercevoir le véhicule du suspect immobilisé dans un champ, à proximité d’un boisé.

Chasse à l’homme à Chicoutimi-Nord: l'individu s'est rendu

Les policiers de Saguenay ont mis la main au collet d’un individu après une chasse à l’homme qui aura duré plusieurs heures dans le secteur de Canton-Tremblay à Saguenay. L’homme qui était considéré comme dangereux s’est rendu aux policiers à 2h08 dans la nuit de jeudi à vendredi.

La saga qui a forcé l’évacuation de résidences du secteur du chemin des Terres-Rompues, a débuté aux alentours de 15 h 40 jeudi, à la pharmacie Jean-Coutu du boulevard Sainte-Geneviève à Chicoutimi-Nord. « Une dame nous a appelés pour rapporter un homme bizarre, qui faisait des achats dans une pharmacie de Chicoutimi-Nord, explique Bruno Cormier, porte-parole du Service de police de Saguenay (SPS). Lorsque l’individu a quitté le secteur à bord de son véhicule, il a effectué plusieurs dépassements, roulait vite, faisait crisser ses pneus. Nous avons donc reçu plusieurs signalements. Des patrouilleurs l’ont croisé et ont tenté de discuter avec lui, mais il ne voulait rien savoir. Il était très incohérent. »

Puisque l’homme n’avait jusque-là commis aucune infraction, les policiers l’ont laissé aller, mais ont décidé de le suivre à distance. L’individu a alors fait bifurquer son véhicule en direction de champs près du chemin des Terres-Rompues. Bruno Cormier explique qu’il a conduit son automobile jusqu’à l’extrémité du champ, où elle s’est enlisée. L’homme est ensuite descendu de son véhicule et, en voyant les policiers, a pris la fuite dans les bois.  

Une forte présence policière a été déployée dans le secteur. Un poste de commandement a également été érigé. « C’est un individu qui est très bien connu des policiers. Il peut être violent, et c’est une bonne pièce d’homme. On ne sait pas s’il est armé, mais dans ce temps-là, on travaille comme s’il l’était et on prend toutes les mesures sécuritaires nécessaires», avait expliqué Bruno Cormier en soirée jeudi. 

L’individu qui mesure 6 pieds 4 et pèse 300 livres a été repéré par les policiers un peu après 2h, dans la nuit de jeudi à vendredi. Des négociations ont été entreprises. L’homme a finalement décidé de sortir du boisé. Il a été rapidement maîtrisé par les policiers. 

L’homme de 44 ans a été amené à l’hôpital pour des soins psychiatriques. Il devrait faire face à des accusations de fuite et de menaces envers les policiers. Il devrait également être accusé de méfait puisqu’il a endommagé le champ d’un cultivateur avec son véhicule.