Cannabis NB avait publié des images de personnes souriantes, posant pour des égoportraits ou pratiquant le yoga. Ces images seraient susceptibles de violer la réglementation fédérale sur le cannabis.

Cannabis NB forcée de retirer des images de personnes souriantes sur son site web

FREDERICTON — Cannabis NB a apporté des modifications à son site web à la suite de préoccupations exprimées par Santé Canada, la semaine dernière, au sujet d'images et de descriptions de produits qui pourraient contrevenir à la loi fédérale.

La société d'État du Nouveau-Brunswick avait notamment publié des images de personnes souriantes, posant pour des égoportraits ou pratiquant le yoga. Ces images seraient susceptibles de violer la réglementation fédérale sur le cannabis.

Un porte-parole de Santé Canada, André Gagnon, a expliqué que l'agence tentait de sensibiliser les Canadiens à la loi sur le cannabis et à ses restrictions en matière de promotion.

Il a ajouté que certains détenteurs de permis de vente avaient été interpellés concernant leurs activités de promotion.

Cannabis NB a retiré les images controversées pour les remplacer par des photos où l'on voit des chaises d'extérieur, du matériel d'artiste peintre et un livre avec des chandelles.

Selon la porte-parole de la société d'État néo-brunswickoise, Marie-Andrée Bolduc, celle-ci n'a reçu aucune directive précise de Santé Canada.

«Mais sur la base de cette discussion, nous avons modifié certaines images du site web, a-t-elle confirmé. Nous allons examiner l'ensemble de la plateforme et nous apporterons probablement aussi quelques modifications au vocabulaire utilisé.»

À Ottawa, la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a déclaré que son ministère travaillait avec la province pour s'assurer que son site réponde aux normes fédérales. Elle a souligné que des changements avaient déjà été apportés et a exprimé sa volonté de continuer de collaborer avec Cannabis NB pour s'assurer que la réglementation soit bien comprise.

Le portail de Cannabis NB comprend des sous-sections appelées «Connecter», «Rafraîchir» et «Découvrir», regroupées sous l'onglet «Les Occasions». La société décrit ces pages comme des outils pédagogiques destinés aux consommateurs.

Selon des chiffres publiés mercredi, Cannabis NB aurait réalisé des ventes d'environ 950 000 $ au cours des 48 premières heures suivant la légalisation, dont plus de 71 000 $ amassés par les ventes en ligne.

Le président de Cannabis NB, Brian Harriman, a déclaré que les chiffres de vente correspondaient aux attentes.