Une succursale Cannabis NB de Fredericton

Cannabis NB annonce des mises à pied dans ses magasins

FREDERICTON - La société d’État qui fait le commerce du cannabis au Nouveau-Brunswick met à pied du personnel, affirmant que trois mois après l’ouverture des premières boutiques, elle peut mieux évaluer maintenant ses besoins de main-d’oeuvre.

Cannabis NB a déclaré jeudi que la plupart des mises à pied impliquaient des employés saisonniers, mais certains employés remerciés travaillaient aussi à temps partiel ou à plein temps. La société d’État n’a pas précisé le nombre de personnes qui seront mises à pied.

La porte-parole Marie-Andrée Bolduc a expliqué que malgré les difficultés d’approvisionnement, les 20 magasins ont maintenant atteint leur vitesse de croisière et la société d’État comprend mieux désormais les besoins de chaque boutique.

Mme Bolduc a estimé qu’une telle adaptation de l’effectif était fréquente dans la vente au détail et répondait à un besoin de «responsabilité financière à long terme» de la société d’État.

L’ancien gouvernement libéral de Brian Gallant considérait le cannabis légalisé comme de l’»or vert» pour la province: une occasion de générer des revenus et de créer des emplois dans la production et la vente au détail. Les collèges communautaires avaient même créé un programme sur mesure pour former des techniciens en cannabis.

Dans un communiqué, Mme Bolduc a indiqué jeudi que les chiffres de ventes trimestriels de Cannabis NB seraient publiés à la fin de janvier.