Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Cachés dans les garde-robes pour éviter la police

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Six personnes réunies dans une résidence de Chicoutimi, en soirée mardi, ont été épinglées par les policiers de Saguenay. Les propriétaires ont affirmé que personne ne se trouvait avec eux, mais après avoir fait un petit tour de la résidence, les agents ont découvert quatre personnes cachées dans les garde-robes.

Vers 19h30, mardi, les policiers de Saguenay ont reçu un appel pour se rendre dans une demeure de Chicoutimi, où il semblait y avoir un rassemblement illégal. Arrivés sur place, les policiers ont demandé à la propriétaire si elle avait de la visite, ce qu’elle a nié. 

«Les policiers ont demandé à faire un tour dans la résidence et la dame a accepté. Les agents ont découvert que quatre personnes s’étaient cachées dans les garde-robes», a expliqué le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier. Six rapports d’infraction générale ont été remis au DPCP.

Un peu plus tard, vers 23h30, les agents ont reçu un autre appel pour ce qui semblait être un party, toujours à Chicoutimi. Trois individus qui s’étaient réunis ont également été épinglés par les agents. 

Finalement, en ce qui a trait au couvre-feu, un seul constat d’infraction pour non-respect a été délivré par les policiers durant la nuit.