Le boulevard Alexandre-Taché a été inondé par un important bris d'aqueduc lundi soir.

Bris d’aqueduc majeur à Gatineau: un torrent sur Taché [VIDÉO et PHOTOS]

Un bris d’aqueduc majeur survenu en début de soirée lundi sur le boulevard Alexandre-Taché tout près de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) a entraîné l’inondation de sous-sols et l’évacuation de résidents tandis que des milliers de citoyens et des commerces d’autres secteurs de la ville ont été privés d’eau potable ou ont constaté une baisse considérable de la pression d’eau.

Selon la Ville de Gatineau, c’est une conduite maîtresse du réseau d’alimentation qui s’est fracturée peu après 18 h.

Sur le boulevard Alexandre-Taché, l’eau jaillissait de la chaussée et coulait à torrents dans la pente jusqu’à la rue Belleau où l’eau s’est accumulée. Les résidents de deux maisons de la rue Belleau ont été évacués par les autorités. 

« Nous avons dû évacuer des gens en raison d’une certaine accumulation d’eau dans le sous-sol. Pour le reste, les résidents sont dans leur maison et ça ne cause pas de problème pour leur sécurité », a expliqué le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Gatineau (SSIG), Alain Rancourt, en milieu de soirée, lundi, tout en précisant que les pompiers devaient revérifier les résidences touchées plus tard en soirée pour s’assurer que la situation ne s’était pas dégénérée.

Selon le SSIG, onze adresses de la rue Belleau ont été affectées par l’eau. Une personne handicapée a été transportée par les pompiers jusqu’à la résidence de membres de sa famille quelques rues plus loin. 

Les quartiers Val-Tétreau, Manoir-des-Trembles, Wrightville, Mont-Bleu, Lac-des-Fées et Parc-de-la Montagne ont été touchés par une interruption de l’alimentation en eau ou une baisse de pression.  

« Les équipes de la Ville sont à pied d’œuvre afin de rétablir la situation le plus rapidement possible », ont indiqué les autorités municipales vers 21 h 15. Une employée du service des communications de la Ville a laissé savoir que la fuite d’eau devrait être colmatée mardi matin.

« Advenant qu’un avis de faire bouillir l’eau soit émis, les citoyens touchés seront avisés », a précisé la Ville de Gatineau. 

Un torrent d'eau coule sur la chaussée dans le secteur Hull.

L’UQO, l’Hôpital Pierre-Janet et le Collège Nouvelles Frontières ont été privés d’eau à la suite du bris. L’établissement d’enseignement devait envoyer un courriel aux parents vers 6 h, mardi, pour leur dire si les cours auront lieu on non. À Pierre-Janet, de l’eau embouteillée a été fournie aux patients et au personnel, a indiqué la porte-parole du Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Geneviève Côté. 

Du côté de l’Hôpital de Hull, une baisse de pression a été observée lorsque le bris d’aqueduc est survenu, mais le tout est rentré dans l’ordre au courant de la soirée. Onze patients qui recevaient des traitements d’hémodialyse ont toutefois dû être remis à l’horaire pour la journée de mardi.

À l’UQO, les deux pavillons – Alexandre-Taché et Lucien-Brault – étaient toujours privés d’eau potable en fin de soirée. Le directeur des communications de l’établissement, Gilles Mailloux, a fait savoir qu’une mise à jour sera faite rapidement mardi matin pour aviser la communauté universitaire du plan de match de la journée. 

« Les gens qui n’avaient pas de cours ou d’examen ont été invités à quitter, et on va essayer d’avoir une réponse très tôt pour [mardi], parce qu’on est en période d’examens », a mentionné M. Mailloux.

Le boulevard Alexandre-Taché a été complètement fermé à la circulation dans le secteur du bris par la police de Gatineau, forçant les automobilistes et les autobus de la Société de transports de l’Outaouais à faire des détours.