Marc-André Paquin

Agression au Festival western de Saint-Tite: Marc-André Paquin plaide coupable

Alors que devait s'ouvrir son procès pour voies de fait graves au palais de justice de Shawinigan, mardi matin, Marc-André Paquin a plutôt choisi de régler ses comptes avec la justice. Celui qui aurait commis une violente agression contre Martin Caron durant le Festival western en septembre 2015 a donc plaidé coupable à une accusation de voies de fait graves.

L'agression était survenue dans la nuit du 17 au 18 septembre 2015 à Saint-Tite. Lors d'une dispute, le suspect, qui était domicilié à Lac-à-la-Tortue, aurait asséné un coup de pied au visage de Martin Caron de Joliette, alors que ce dernier était penché pour ramasser, semble-t-il, une peluche. La victime, qui avait alors 32 ans, était ensuite tombée à la renverse et s'était fracturée le crâne.

À l'hôpital, Martin Caron avait dû se faire retirer une partie de la boîte crânienne à la suite d'une hémorragie au cerveau. Il était demeuré plusieurs jours dans le coma. Marc-André Paquin avait été arrêté quelques jours après les événements, alors que l'agression avait fait grand bruit sur les médias sociaux.


Martin Caron avait été grièvement blessé à la suite de cette violente agression.

À la suite de son enquête préliminaire, l'homme avait été cité à procès, un procès qui devait s'ouvrir mardi matin pour environ trois jours. Or, un règlement est plutôt survenu et l'homme a choisi de plaider coupable.

Il devra revenir devant le juge le 21 février prochain, moment où une suggestion commune de sentence sera proposée par les deux parties au dossier.