Accident de motoneige: l’identité du guide dévoilée

L’identité du guide de motoneige qui a perdu la vie dans le tragique accident survenu mardi soir au Lac-Saint-Jean a été dévoilée. Il s’agit de Benoît L’Espérance, 42 ans, de Montréal.

Cinq motoneigistes français qui participaient à une randonnée en compagnie du guide manquent toujours à l’appel. Le corps du guide avait été repêché par le Service des incendies d’Alma mardi soir, des heures après que l’accident ait été signalé par trois autres motoneigistes qui faisaient eux aussi partie du groupe. Le trio était parvenu à se rendre jusqu’au dépanneur Alimentation Saint-Henri pour appeler les secours. Les cinq disparus sont deux Alsaciens de 24 et 34 ans et trois Vosgiens de 24, 25 et 58 ans.

Pascal Gauthier, qui demeure à proximité des lieux du drame, a participé aux recherches durant quelques heures, mardi soir. Il a constaté que les traces de motoneiges s’arrêtaient net à un trou d’eau et n’a repéré aucun signe de vie à proximité. 

Pascal Gauthier était chez lui lorsqu’il a appris que trois motoneigistes s’étaient réfugiés au dépanneur de Saint-Henri-de-Taillon. Il a appelé pour avoir plus de détails, avant d’embarquer sur sa motoneige. Il est arrivé peu de temps avant les policiers. 

«J’étais avec mon oncle et nous avons suivi leurs traces. Elles s’arrêtaient à l’eau claire et nous n’avons pas vu aucune autre trace autour», a raconté M. Gauthier, qui a passé quelques heures sur place. Il est surpris que l’hélicoptère de la SQ n’ait pas été dépêché sur les lieux plus tôt. 

«Il faisait vraiment noir et on ne voyait pas grand-chose. C’est certain qu’il aurait fallu un vif éclairage plus tôt. Le corps a été repêché quatre heures après l’accident», affirme-t-il.