L’accident est survenu vers 2 h 35 dimanche sur le chemin McConnell dans le secteur Aylmer.

Accident avec trois enfants à bord: l'alcool pourrait être la cause

Un conducteur de 40 ans devra répondre d’accusations de conduite avec les facultés affaiblies et de négligence criminelle à la suite d’une embardée présumément causée par l’alcool dans la nuit de samedi à dimanche à Gatineau alors que trois enfants et une femme de 22 ans se trouvaient à bord du véhicule.

L’accident est survenu peu après 2 h 30 dimanche sur le chemin McConnell à l’angle du chemin Allen dans le secteur Aylmer lorsque le véhicule s’est retrouvé dans un fossé.

À LIRE AUSSI : Éduc’alcool plaide pour une augmentation des barrages policiers

Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, les policiers n’ont vu aucun occupant dans le véhicule ni près de celui-ci. L’enquête a mené les agents à la résidence du propriétaire du véhicule où le conducteur a été localisé. 

L’homme a été transporté au poste de police où il a soufflé deux fois la limite permise par la loi dans l’éthylomètre, a indiqué le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG).

Selon le SPVG, les enfants âgés de 14 mois, de huit ans et de 11 ans n’étaient pas dans un siège d’appoint ou attachés lors de la sortie de route, selon ce que leur a indiqué la passagère qui était elle aussi au domicile. 

L’état de santé des enfants a été vérifié par les ambulanciers paramédicaux par mesure préventive. L’enfant de 14 mois a été transporté à l’hôpital par crainte de blessures internes. Toutefois, vers 8 h, dimanche, le SPVG fut informé que l’enfant n’était plus en danger, mais qu’il demeurait en observation. Le Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) a été alerté.

Selon la police, le véhicule roulait à une vitesse excessive lors de l’accident.

Le conducteur a été placé en détention. La femme fait elle aussi face à des accusations de négligence criminelle, a indiqué le SPVG.

Quatre incidents en 14 minutes

Les policiers de Gatineau ont été occupés avec trois autres dossiers de facultés affaiblies par l’alcool dans la nuit de samedi à dimanche. Au total, les quatre incidents ont eu lieu en l’espace de 14 minutes.

Un automobiliste a été intercepté sur la rue Laval vers 2 h 20 et un autre à 2 h 23 dans le secteur du boulevard Maloney et de la rue des Sables. À 2 h30, un automobiliste a été intercepté dans le secteur Gatineau. Tous ont échoué l’alcotest et se sont fait saisir leur véhicule. Les conducteurs ont été relâchés avec promesse de comparaître devant le tribunal. L’accident sur le chemin McConnell est arrivé à 2h34.

Le lieutenant Jean-François Beauchamp du SPVG a déploré que le message concernant les dangers et les conséquences de la conduite avec les facultés affaiblies n’est pas compris de tous.

«Il y a encore une catégorie de personnes qui ne semble pas comprendre le message véhiculé au quotidien par les médias, par les réseaux sociaux, par la police. La majorité des gens captent le message, mais il y en a d’autres qui ne l’entendent pas», a-t-il noté.

«Nous arrêtons régulièrement des gens qui conduisent avec les facultés affaiblies par l’alcool sur l’ensemble du territoire, sans nécessairement que ce soit lors de barrages routiers», a-t-il ajouté.