De gauche à droite: Thomas Grégoire, directeur général du FestiVoix, Sylvain-Alexandre Lacas, directeur de la mission au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et le recteur du Sanctuaire, Mgr Pierre-Olivier Tremblay.

Le FestiVoix s’associe au Sanctuaire

Trois-Rivières — Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap lancera, dans quelques jours, la programmation de son traditionnel Noël en lumière. Cette année, cette grande animation du temps des fêtes s’associe au FestiVoix.

Deux vedettes de la chanson québécoise seront de Noël en lumière, a-t-on toutefois dévoilé mercredi. Isabelle Boulay, le 14 décembre et Jean-Pierre Ferland, le 20 décembre, seront à la Basilique Notre-Dame-du-Cap pour y livrer, chacun leur tour, un concert dans une ambiance intimiste et un décor exceptionnel.

Les billets pour ces spectacles sont en vente depuis mercredi au coût de 45 $ au Sanctuaire ou encore sur le site internet www.noelenlumiere.com.

Le directeur général du FestiVoix, Thomas Grégoire, indique que son organisation était en discussion avec le Sanctuaire depuis presque un an. «L’objectif n’est pas de faire un FestiVoix numéro 2. C’est vraiment d’apporter nos conseils, notre expertise et aussi de profiter de leur expertise pour essayer de faire en sorte que Noël en lumière continue sa belle progression. Je dirais qu’on est là comme partenaire exécutif», explique-t-il.

M. Grégoire indique qu’ils «allaient déjà très bien tout seuls. Ils ont beaucoup de compétence, beaucoup d’idées. On va apporter, j’espère, un petit plus là-dedans, mais en toute humilité. L’objectif, c’est que l’événement devienne de plus en plus gros et de plus en plus magique», fait-il valoir.

Le Sanctuaire continue également à développer ses différentes festivités entourant Noël à commencer par son fameux Marché de Noël. D’une trentaine d’artisans, l’an dernier, il en comptera une centaine au sous-sol de la Basilique, cette année, en partie grâce à son association avec le Centre d’action bénévole du Rivage.

La magie du Marché de Noël se déroulera, cette année, les 15 et 16 décembre, de 13 h à 20 h. L’entrée est gratuite.

On y trouvera, encore une fois, une douzaine de maisonnettes en bois, à l’extérieur, devant la Basilique, où des artisans offriront des idées fort intéressantes pour des cadeaux de Noël ou pour agrémenter savoureusement la table du Réveillon.

Noël étant la fête de la lumière, dans la tradition chrétienne, les Jardins du Sanctuaire seront à nouveau décorés de milliers de lumières, du 21 décembre au 6 janvier.

C’est dans ce théâtre unique en son genre que divers spectacles et célébrations se succéderont pendant 17 jours.

Afin de pouvoir y assister, le Sanctuaire invite la population à se procurer le passeport de Noël en lumière au coût de 10 $, taxes comprises. Ce dernier est déjà en vente. Pour le FestiVoix, qui travaillait déjà avec plus de 120 partenaires, cette nouvelle association avec le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap permet «de travailler sur la magie de Noël. C’est une chance pour nous», se réjouit Thomas Grégoire.

«On veut travailler avec des partenaires», souligne le recteur du Sanctuaire, Mgr Pierre-Olivier Tremblay.

«Je pense que vous allez être surpris de l’évolution de notre Festival», dit-il.