Au tour du Festival de l’orignal de Saint-Georges d’annoncer l’annulation de ses activités en 2020.
Au tour du Festival de l’orignal de Saint-Georges d’annoncer l’annulation de ses activités en 2020.

Le Festival de l’orignal de la Mauricie aussi reporté

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Shawinigan — Même si l’activité n’était prévue que le 30 octobre, les responsables du Festival de l’orignal de la Mauricie préfèrent annuler l’événement de cette année, conscients que la recherche de commandites s’annonçait difficile dans le contexte actuel.

«Nous avions des préparatifs à faire», explique Denis Asselin, président de ce rendez-vous. «C’est une activité pour les chasseurs, mais c’est aussi une activité de financement. Il faut s’organiser pour qu’il reste de l’argent au bout. Il faut vendre des billets et dans le contexte que nous vivons, nous jugions plus sage de reporter l’événement. On ne peut pas se permettre de pertes.»

En fait, M.Asselin précise que la recherche de commandites débute habituellement dès février. La COVID-19 a brusquement mis un frein à toute sollicitation.

«J’ose croire que ça ira mieux en octobre!», sourit M. Asselin. «Les gens iront sans doute à la chasse cette année. Mais pour le moment, les commandites n’étaient pas la priorité des gens. C’était donc plus complexe.»

Le Club Optimiste de Saint-Georges a vécu toutes sortes d’émotions avec l’organisation de cet événement au cours des dernières années.

En 2018, le Festival de l’orignal de la Mauricie avait décrété une pause, faute de bénévoles. L’an dernier, les forts vents lors de l’inoubliable soirée de l’Halloween avaient donné un air plus lugubre à la soirée.

«Nous avions eu une panne d’électricité, mais nous avons quand même réussi à tenir l’événement, même si c’était un peu ardu», raconte M.Asselin. «Malgré tout, nous avions connu une belle soirée qui nous avait permis d’amasser 8000 $ pour le Club Optimiste.»

Le président de l’événement souhaite que cette série de déveines s’arrêtera pour la 42e édition, maintenant reportée en 2021. En attendant, le Club Optimiste gardera les cordeaux serrés pour favoriser l’aide à la jeunesse. Même si l’organisme peut difficilement plancher sur des campagnes de financement, les dépenses seront aussi réduites puisque la plupart des activités prévues pour l’année en cours sont annulées.