Le Festi-volant se déroulera les 31 janvier, 1er et 2 février à Grandes-Piles
Le Festi-volant se déroulera les 31 janvier, 1er et 2 février à Grandes-Piles

Le Festi-volant de retour pour une 19e édition

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
GRANDES-PILES — Des dizaines de cerfs-volants flotteront à nouveau au-dessus de la rivière Saint-Maurice, à Grandes-Piles, cette fin de semaine. Pour une 19e édition, le Festi-volant accueillera du 31 janvier au 2 février des milliers de visiteurs pour leur permettre d’admirer les prouesses d’une quarantaine de cerfs-volistes du Québec, du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, et même des États-Unis.

Le festival démarrera vendredi soir. Les visiteurs pourront se réchauffer autour de feux à l’extérieur et admirer le spectacle du feu d’artifice Pub-Pruneau, qui se déroulera dans une ambiance musicale.

C’est toutefois samedi que l’événement prendra son envol à proprement parler. Le ballet aérien effectué par des artistes du cerf-volant débutera à 10 h 30 et ne se terminera pas avant 16 h, samedi et dimanche. «Il y aura deux catégories de cerfs-volants: les monocordes, qui sont plutôt stationnaires, et les acrobatiques. Ces cerfs-volants sont maniés par des équipes de personnes et font une chorégraphie dans le ciel, comme un ballet. Ces gens-là ont un niveau de précision incroyable et on est chanceux: on a pas mal la crème des cerfs-volistes», se réjouit Pierre Thiffault, président de la Corporation du Festi-volant.

Le Défi des municipalités sera aussi de retour, samedi à 15 h. Les différentes municipalités du secteur s’affronteront dans un combat de rokkaku lors duquel elles tenteront de couper la corde des autres cerfs-volants avec le leur. La gagnante de cette compétition sera celle dont le cerf-volant sera le dernier à toucher le sol. En cas de mauvaises conditions météorologiques, l’affrontement sera remis au dimanche.

De nombreuses autres activités seront offertes aux festivaliers au fil de la fin de semaine. La glissade géante, qui part du haut du village, qui s’étale sur une grande côte, sera de retour, de même que la pêche blanche et la pluie de bonbons, activité particulièrement prisée par les enfants. Le Festi-volant innove aussi cette année, avec une course de bols-parachute. «Les enfants et les adolescents courent en essayant de vaincre la résistance du vent, résume M. Thiffault. C’est la première fois qu’on l’essaie.»

Une activité qui devient nettement plus physique lorsque le vent se met de la partie. D’ailleurs, si le temps devrait être doux cette fin de semaine, contrairement à l’an dernier, il est difficile de savoir à l’avance si le festival profitera d’une bonne brise ou non. Bien qu’une grande partie du spectacle de la fin de semaine dépende de ce facteur, M. Thiffault ne s’inquiète pas outre mesure. «On peut fonctionner quand même assez bien avec un vent de 12 à 15 km/h. On n’a pas besoin d’un ouragan, juste d’un petit vent normal. Mais ça ne m’inquiète pas: ça fait une douzaine d’années que je suis là et ce n’est jamais arrivé qu’il ne se soit rien passé pendant deux jours. Et même s’il ne vente pas, on est capables de faire nos autres activités quand même», assure-t-il.

Parmi ces autres activités, le Festi-volant ramène une activité abandonnée il y a des années: la sculpture sur neige. Les participants pourront sculpter leur oeuvre dans un bloc d’un peu plus d’un mètre cube, tout en bénéficiant des conseils d’une artiste de la région. Des ateliers de fabrication de cerf-volant auront également lieu, samedi et dimanche, de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 15h. Le labyrinthe d’igloos sera également de retour pour une deuxième année, de même que la location de trottinette de neige et de vélo à grosses roues (fatbike), du soccer sur neige. Un atelier de sciage de billot de bois «à l’ancienne» aura également lieu, en collaboration avec le Musée du Bûcheron. Toute la fin de semaine, il sera possible de se réchauffer et de se restaurer sous un chapiteau chauffé.

La programmation complète de l’événement est disponible sur le site festivolant.com, de même que la biographie des cerfs-volistes de renommée qui seront présents. L’entrée de l’événement est gratuite, tout comme la plupart des activités, mais les visiteurs pourront faire une contribution volontaire à l’entrée du site.