Yves Perron s’engage à être un député actif et disponible pour tous les citoyens de Berthier-Maskinongé
Yves Perron s’engage à être un député actif et disponible pour tous les citoyens de Berthier-Maskinongé

Le député Perron veut s’informer pour le Zoo de Saint-Édouard

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Louiseville — La vitalité économique de Saint-Édouard-de-Maskinongé préoccupe Yves Perron et le député bloquiste de Berthier-Maskinongé va prendre les moyens pour connaître l’état réel du dossier du Zoo de Saint-Édouard afin de participer soit à une relance ou à l’arrivée d’une nouvelle entreprise.

Le nouveau député de la circonscription rencontrait les médias mardi matin afin de parler des enjeux locaux qu’il entend défendre. Parmi sa liste d’épicerie figure le Zoo de Saint-Édouard. L’entreprise est fermée depuis le printemps à la suite d’une perquisition menée par la SPCA de Montréal. Vidé de ses animaux, le site est hors circuit depuis ce temps, ce qui préoccupe M. Perron. Ce dernier prévoit rencontrer le maire Réal Normandin d’ici quelques jours.

«Je veux être au courant du dossier et je veux voir si c’est réaliste d’envisager une relance ou une reprise. C’est important que Saint-Édouard ne se retrouve pas sans moteur économique», raconte M. Perron.

Les priorités de M. Perron comprennent des dossiers qui ont un impact dans son comté, mais aussi dans plusieurs régions du pays. À l’instar de son parti, le député de Berthier-Maskinongé presse le gouvernement de siéger le plus rapidement possible afin de régler une fois pour toutes la question des compensations à verser aux producteurs agricoles concernés par les brèches causées dans la gestion de l’offre découlant d’accords internationaux.

«On veut que l’argent soit versé avant Noël», ajoute M. Perron, qui prône la promotion du système de gestion de l’offre auprès des partenaires commerciaux du Canada.

Le sentiment d’urgence est le même pour l’accès au service internet haute vitesse. Pour la pyrrhotite, M. Perron désire que le gouvernement fédéral couvre les frais reliés au dépistage.

Yves Perron avait déjà annoncé qu’il va installer son bureau de circonscription à Louiseville, au même endroit occupé par la députée sortante, Ruth Ellen Brosseau. Il prévoit aussi aller rencontrer les citoyens des municipalités en périphérie du territoire de Berthier-Maskinongé en louant occasionnellement un espace de travail au sein d’organismes communautaires. Il veut ainsi faire d’une pierre deux coups., soit favoriser le dialogue avec les citoyens et soutenir financièrement ces organismes qui en ont bien besoin.