Louis Plamondon

Le député Louis Plamondon multiplie les démarches pour aider Karine Gagné

Le député de Bécancour-Nicolet-Saurel à la Chambre des communes, Louis Plamondon, a multiplié les démarches, jeudi, afin de pouvoir obtenir des réponses quant au sort qui attend désormais Karine Gagné, cette mère de trois enfants de Sainte-Gertrude, emprisonnée aux Bahamas.
Le député admet d'ailleurs avoir lui-même contribué à la campagne de sociofinancement afin de voir la jeune femme être libérée sous condition. «J'ai moi-même fait un don de 50 $ de ma poche. Ça m'a beaucoup touché, cette histoire», explique Louis Plamondon.
Ce dernier indique qu'il trouve «quasiment ridicule» le sort qui est actuellement réservé à la jeune femme. «Le garçon en question aurait d'abord dû être carté avant de se trouver dans un bar. Il n'avait pas d'affaire là. Je ne veux pas minimiser quoi que ce soit, mais il y a plusieurs facteurs à regarder dans ce dossier», constate-t-il.
Jeudi après-midi, le député a pu avoir des contacts avec l'attachée de presse du ministre des Affaires étrangères, et compte également entreprendre des démarches pour contacter le consulat du Canada aux Bahamas. 
«Je veux qu'on trouve une solution pour elle. Je veux voir s'il n'y a pas possibilité de devancer la cause, d'établir dès maintenant le montant de la caution à payer pour qu'elle puisse être libérée et qu'on tente de la ramener au pays. Je souhaiterais, pour elle, qu'elle puisse subir les procédures judiciaires à partir d'ici», évoque M. Plamondon.
Le député entend d'ailleurs prendre part à l'activité de collecte de fonds qui se tiendra le 2 février prochain pour faire sa part. «Et la famille peut compter sur moi s'ils ont besoin d'aide», a-t-il fait savoir.