Le défilé du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville est toujours très populaire.
Le défilé du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville est toujours très populaire.

Le défilé du Festival de la galette toujours aussi populaire

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Les festivaliers n’ont pas eu autant de chance ce week-end que la semaine dernière à Louiseville. Le 39e Festival de la galette de sarrasin a connu quelques épisodes de pluie, mais heureusement le soleil était de retour juste à temps pour le traditionnel défilé à saveur folklorique.

Toujours aussi populaire, ce défilé attire près de 100 000 personnes chaque année. Alors que le boulevard Saint-Laurent était bondé de visiteurs dimanche quelques instants avant le passage du défilé, les organisateurs dressaient un bilan positif et estimaient que ce chiffre devait être atteint. 

Le défilé du Festival de la galette de sarrasin met en valeur plusieurs aspects du folklore québécois. Après tout, le festival de Louiseville célèbre la culture d’une céréale présente depuis des siècles dans la région de Maskinongé. 

Durant plus d’une heure, des chars allégoriques, des voitures, des chevaux, des calèches, des personnalités publiques ainsi que des groupes de jeunes d’équipes sportifs de Louiseville se sont succédé pour le plus grand plaisir des festivaliers présents. La musique était, comme lors des années précédentes, très présente dans ce défilé. 

Les festivaliers étaient nombreux à Louiseville dimanche.

Un bilan positif

Après un premier week-end aux conditions quasi estivales, les organisateurs du Festival de la galette de sarrasin ont dû composer lors des derniers jours de l’événement avec quelques épisodes de pluie. «Le premier week-end a été exceptionnel. Nous n’avions jamais vu ça. Mais lors du deuxième, nous avons eu de la pluie samedi et dimanche matin. Mais heureusement, le beau temps était de retour dimanche pour la parade. Les gens ont donc pu nous visiter en grand nombre», affirme le président du 39e Festival de la galette de sarrasin, André Auger. «Globalement, nous dressons un bilan positif de cette 39e édition.»

Les festivaliers avaient rendez-vous samedi soir avec le groupe Kaïn. Présenté à la Place Canadel, ce spectacle a attiré une foule considérable, précisent les organisateurs. «La salle n’était pas entièrement pleine, mais il y avait beaucoup de spectateurs. Et nous avions plus de gens debout qu’à la normale», note M. Auger. 

Le festival a pris fin dimanche avec le couronnement de la reine-meunière et du choix de miss Personnalité. Mélissa Ladouceur a mérité les deux titres, un fait rare dans l'histoire de l'événement.