Sur la photo on reconnaît: André Lavoie, directeur général de Roulons vert, Amélie Racette, coordonnatrice chez Roulons vert et Marin Magny, président de Roulons vert.

Le Défi sans auto solo de retour

TROIS-RIVIÈRES — Le 11e Défi sans auto solo se teindra, du 16 au 22 septembre, en Mauricie et au Centre-du-Québec.

L’initiative de l’organisme Roulons vert se veut une compétition amicale permettant de promouvoir activement les transports durables en démontrant leurs bénéfices.

L’objectif est d’inciter les travailleurs et les étudiants à emprunter un mode de transport collectif ou actif pour se rendre à leur lieu de travail ou d’études tout au long de la semaine que durera le défi. L’organisation ayant obtenu le meilleur résultat dans sa catégorie (grande, moyenne et petite organisation) remportera les honneurs ainsi qu’un prix.

Par ailleurs, les participants courent la chance de remporter plusieurs prix, dont deux billets à destination libre offerts par Transat et plusieurs bons voyages en train de VIA Rail Canada (compensés en carbone), des abonnements au Centre de l’activité physique et sportive de l’UQTR et de Crossfit U3R, des cartes-cadeaux au Centre athlétique Trois-Rivières ainsi qu’un accès pour 10 personnes au jeu d’évasion Herôle.

«La mobilité est un enjeu au centre des préoccupations économiques, sociales et environnementales. Nous avons besoin de la complémentarité des modes de transport afin de pouvoir vaquer à nos occupations courantes, comme travailler, étudier, recevoir des soins ou tout simplement visiter des amis. L’idée derrière le Défi sans auto solo, c’est de favoriser l’essai d’autres modes de transport, que ce soit le vélo, la marche, le covoiturage ou le transport collectif», déclare par voie de communiqué André Lavoie, directeur général de Roulons vert.

Les organisations et les personnes intéressées à participer sont invitées à s’inscrire dès maintenant en ligne sur le site http://www.defisansauto.com.

Rappelons que l’an dernier, la Ville de Trois-Rivières, le CJE Trois-Rivières/MRC des Chenaux et la CDEC de Trois-Rivières (Corporation de développement économique communautaire) avaient gagné dans leur catégorie respective (grande, moyenne et petite organisation). La Ville de Trois-Rivières avait ainsi remporté les honneurs pour une septième année consécutive.