La cofondatrice de l’équipe des Roses, Marie-Josée Gervais.

Le concept des Roses repris en France

L’équipe féminine des Roses, qui rassemble des femmes par l’activité physique depuis 2012, lance une nouvelle division en France, appelée les Roses des Pyrénées, ce jeudi.

Les Roses du Québec/Canada se rendront en France afin de participer au Col de l’Aspin en mai 2019 en compagnie de leurs collègues françaises, alors que les Roses des Pyrénées seront de passage au Québec pour les Défis du Parc en septembre 2019, au parc national de la Mauricie.

L’équipe du Québec, qui comptera 50 participantes, ainsi que les 15 membres de l’équipe des Pyrénées, complétera le même entraînement sur leur continent respectif avant de prendre part à chacune des compétitions.

Les membres de l’équipe française seront jumelées avec une participante du Québec afin de cohabiter pendant la durée de leur séjour.

La cofondatrice de l’équipe féminine des Roses, l’athlète de haut niveau Marie-Josée Gervais, a prévu faire visiter les principaux attraits touristiques de la région aux Roses des Pyrénées.

Elles auront entre autres la chance d’assister au Festival western de Saint-Tite, de visiter la Cité de l’énergie et le site du lac Sacacomie.

Le sport au féminin
Marie-Josée Gervais explique ce qui l’a poussée à élargir le concept des Roses. «Qu’on soit en France ou au Québec, ce sont les mêmes enjeux. Quand j’ai fait la Pyrénéenne, sur 1000 participants, il n’y avait que 16 femmes».

L’équipe des Roses du Québec représente bien l’objectif de la cofondatrice de faire bouger les femmes, peu importe leur âge ou leur condition physique. Cette année, l’équipe compte des participantes de 16 à 66 ans.

Marie-Josée Gervais affirme que de voir ces femmes être solidaires entre elles durant le parcours est rafraîchissant.

«C’est de démocratiser l’activité physique, le fait qu’il n’y ait pas de modèle parfait», soutient la cofondatrice de l’équipe.

Des ambassadrices d’influence
L’équipe des Roses du Québec pourra compter cette année sur la ministre du Tourisme et ministre responsable de la Mauricie Julie Boulet en tant qu’ambassadrice.

La députée de la région suit le même programme d’entraînement que les membres de l’équipe et sera sur la ligne de départ lors des prochains Défis du Parc, en septembre.

Pour leur part, les Roses des Pyrénées s’entraîneront aux côtés de Gisèle Vincent et de Claire Birtles, deux cyclistes qui travaillent à promouvoir ce sport auprès des femmes.

Les Roses à l’international
L’athlète Marie-Josée Gervais n’a pas l’intention de s’arrêter à un seul pays quant à l’expansion des Roses.

Elle affirme avoir quelques contacts en Belgique et en Angleterre qui s’intéressent au concept et à la valorisation du sport féminin.

À ce jour, les Défis du Parc, jumelés avec Les Roses, rapportent 1,4 million de dollars en retombées économiques dans la région.