Le tricot est en demande au Centre Loisir Multi-Plus.
Le tricot est en demande au Centre Loisir Multi-Plus.

Le Centre Loisir Multi-Plus adapte ses activités à la pandémie

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES – Afin de combattre l'isolement que plusieurs personnes peuvent subir durant la pandémie, Le Centre Loisir Mutli-Plus offre plusieurs cours en ligne et groupes de discussions qui sont facilement accessibles par le biais des réseaux sociaux de l'organisme.

Deux cours gratuits de Viactive sont offerts chaque semaine pour faire bouger les aînés. Un club de discussion sur le tricot et le crochet est aussi tenu à raison de deux fois par semaine.

En nouveauté, le Centre offre également un abonnement à des cours virtuels d'activités physiques. Une quinzaine de cours sont dispensés chaque semaine via un lien qui permet de visionner plusieurs cours enregistrés, selon l'horaire qui convient à chacun. Il en coûte 20$ pour s'abonner un mois.

«Un projet de milieu de vie virtuel, dans les circonstances actuelles, est nécessaire dans le but de soutenir un grand nombre d’individus et de briser l’isolement», affirme David Bouchard, directeur général du Centre Loisir Multi-Plus, 

M. Bouchard cite au passage la donnée de la Santé publique du Québec qui mentionne que l’isolement social et la solitude sont associés à plusieurs problématiques comme les maladies du cœur, la dépression et une mortalité prématurée.

Être seul ou se sentir seul est aussi associé à un risque quatre à cinq fois plus élevé d’être hospitalisé et à une hausse de 60% du risque de démence ou de régression cognitive.