Le Centre de la Biodiversité du Québec à Bécancour s’est vu dans l’obligation de fermer ses portes aux visiteurs et à ses employés pour une durée indéterminée.
Le Centre de la Biodiversité du Québec à Bécancour s’est vu dans l’obligation de fermer ses portes aux visiteurs et à ses employés pour une durée indéterminée.

Le Centre de la Biodiversité en mode pause

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — En relation avec la situation actuelle, le Centre de la Biodiversité du Québec à Bécancour s’est vu dans l’obligation de fermer ses portes aux visiteurs et à ses employés pour une durée indéterminée. Et les mesures gouvernementales d’urgence imposeront la fermeture du site jusqu’au 4 mai 2020.

Malgré tout, l’équipe du Centre dit affronter cette réalité de façon positive et profite de ce temps d’arrêt pour développer ses futurs projets, en vue de la réouverture.

Les soins aux animaux étant considérés comme un service essentiel, chaque membre du personnel contribue au maintien du bien-être de ses protégés. Tous les spécimens du Centre sont actuellement en pleine forme.

L’une des conséquences de cette fermeture est que la 12e édition de son symposium de peinture Ô couleurs du printemps, qui devait avoir lieu du 15 au 17 mai, sera reporté à la fin de l’automne. En effet, dès que la situation permettra une réouverture des entreprises, une date officielle sera déterminée.

Toute l’équipe du Centre de la Biodiversité souhaite finalement rappeler à ses visiteurs que la fermeture implique l’ensemble des installations, dont les sentiers forestiers. En effet, l’accès à la forêt est interdit pour tous, y compris les membres, pour leur propre sécurité. Aucun visiteur non autorisé ne sera toléré sur le site extérieur du musée.

Puisque le Centre continue d’exercer les soins à ses animaux, les membres du personnel exerceront une surveillance afin de faire respecter cette règle.