Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Centre de la Biodiversité à Bécancour espère poursuivre sur sa lancée en 2021.
Le Centre de la Biodiversité à Bécancour espère poursuivre sur sa lancée en 2021.

Le Centre de la Biodiversité a su se démarquer durant la pandémie

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Malgré une année 2020 marquée par la pandémie, le Centre de la Biodiversité à Bécancour a su tirer son épingle du jeu. C’est ce qui ressort de l’assemblée générale annuelle qui s’est tenue la semaine dernière.

Malgré six mois de fermeture, l’annulation de presque tous les groupes scolaires qui se déplaçaient habituellement dans l’année et la fermeture exceptionnelle pour la saison estivale de L’écho des origines, le Centre de la Biodiversité a tout de même eu une hausse de 26 % sur sa fréquentation de clientèles individuelles, que ce soit pour l’accès aux sentiers ou pour les différents produits muséaux offerts. Évidemment, les annulations et les fermetures ont eu pour effet de baisser l’achalandage général du musée de 43 % par rapport à l’année précédente.

Des améliorations importantes ont également été réalisées sur les installations au cours de la dernière année. Des rénovations majeures ont notamment été faites sur les enclos des animaux de l’exposition «Faune Urbaine». À cela s’ajoute un agrandissement de la basse-cour et la construction d’un espace de rangement considérable.

L’année 2020 a également été marquée par l’annonce officielle de l’agrément du Centre de la Biodiversité comme un musée scientifique reconnu par le ministère de la Culture et des Communications. L’écho des origines s’est également vu décerner le prix d’excellence de la Société des Musées du Québec. Une reconnaissance qu’il s’est méritée après un seul été d’ouverture pour son rodage en 2019.

Par ailleurs, lors de cette assemblée générale annuelle, Louise Labbée a été reconduite au poste de présidente, Michel Grenier à la vice-présidence et Françoise Roy au poste de secrétaire-trésorière. Pour les accompagner dans les nombreux dossiers, se joignent à eux Marie-Claude Plante, Karine Paradis, Carmen Pratte et Michel Beaudet.