Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Une place enviable pour le Cégep de Trois-Rivières.
Une place enviable pour le Cégep de Trois-Rivières.

Le Cégep de Trois-Rivières au sommet du palmarès

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Le Cégep de Trois-Rivières trône, cette année, au premier rang du palmarès Canada’s To 50 Research Colleges 2020 publié par RE$EARCH Infosource.

Cette position dans le haut du classement parmi les collèges du Canada s’explique par les revenus de recherche évalués à près de 16 millions $ répartis entre ses trois centres collégiaux de transfert de technologie du Cégep de Trois-Rivières, soit le Centre de métallurgie du Québec, Innofibre et le C2T3.

En plus, dans la catégorie Collège de dimension moyenne, le Cégep de Trois-Rivières se positionne également premier pour la contribution à la recherche industrielle soutenue directement par le secteur privé, premier pour le plus grand nombre d’étudiants-chercheurs rémunérés, premier pour le plus grand nombre de projets de recherche complétés et deuxième pour le plus grand nombre de partenariats de recherche.

«En tant qu’établissement d’enseignement supérieur, nous sommes particulièrement heureux de voir notre position en ce qui concerne le nombre d’étudiants-chercheurs rémunérés. Au Cégep, cela se concrétise notamment par des stages et des emplois d’été rémunérés», souligne le directeur général, Louis Gendron,

«Cette réussite est le fruit de nos interactions et de nos collaborations avec la collectivité», précise de son côté Gheorghe Marin, directeur du CMQ.