Dans l’ordre habituel, on retrouve Jean-Yves Laforest, président de la Commission scolaire de l’Énergie et sa vice-présidente, Patricia Pépin, Julie Lefebvre, enseignante et lauréate de la médaille de bronze de l’Ordre du mérite scolaire, Louise Lortie, vice-présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec et Mireille Bélanger, directrice de l’école Félix-Leclerc.

Le bronze pour Caroline Isabelle et Julie Lefebvre

SHAWINIGAN — À l’occasion de la récente soirée annuelle de l’Ordre du mérite scolaire, la Fédération des commission scolaires du Québec (FCSQ) a décerné la médaille de bronze à Caroline Isabelle et Julie Lefebvre, toutes deux enseignantes.

Enseignante de première année à l’école Notre-Dame, Caroline Isabelle est très impliquée auprès de ses élèves, de l’équipe-école et de la communauté de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Elle est toujours attirée par le développement de nouvelles stratégies pédagogiques et s’applique à l’implantation de pratiques efficaces qui favorisent l’atteinte de la réussite de tous ses élèves.

Ainsi, afin de bien accomplir sa mission scolaire, cette titulaire utilise un véhicule extraordinaire qui est celui de l’implantation de la culture entrepreneuriale à l’école Notre-Dame. En effet, elle est membre de la communauté du Cercle de l’Énergie de la Commission scolaire.

De gauche à droite, on aperçoit Jean-Yves Laforest, président de la Commission scolaire de l’Énergie, Caroline Isabelle, enseignante et lauréate de la médaille de bronze de l’Ordre du mérite scolaire, Louise Lortie, vice-présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec et Clément Pratte, directeur de l’école Notre-Dame de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Les projets entrepreneuriaux réalisés avec les élèves ont permis d’amasser plusieurs milliers de dollars qui furent distribués à des œuvres de charité tels qu’Opération Enfant Soleil et la Fondation du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Passionnée, inspirante et extrêmement engagée, Julie Lefebvre veille à ce que tous les élèves se développent à travers la musique. Respectée de l’équipe-école, elle a participé au développement du programme et à la mise en œuvre de l’ouverture de l’école Félix-Leclerc il y a deux ans. Elle est un pilier et en tête de l’organisation du profil de l’école. Elle coordonne le programme et ne compte pas son temps. Elle permet aux élèves de vivre deux gros spectacles au Centre des arts de Shawinigan.

Leur succès depuis deux ans fait en sorte qu’ils ont reçu plusieurs invitations pour participer à différents événements (Qw4rt, Cataractes, Aigles, soirée des retraités de la Commission scolaire de l’Énergie).

L’an dernier, elle a collaboré avec toute une équipe pour la mise en œuvre du projet numérique qui a été retenu par une mesure ministérielle. À la suite de ce projet, un studio permanent est en développement à l’école. Encore cette année, plusieurs projets sont en route.