Le Nouvelliste
À gauche, Martin Picard, propriétaire du camping Rouillard, a transformé sa salle communautaire pour accueillir jusqu’à 200 personnes pour le spectacle de Guylaine Tanguay, prévu samedi. Il est accompagné de Klod «Buffer» Genest, qui l’a aidé à organiser la programmation.
À gauche, Martin Picard, propriétaire du camping Rouillard, a transformé sa salle communautaire pour accueillir jusqu’à 200 personnes pour le spectacle de Guylaine Tanguay, prévu samedi. Il est accompagné de Klod «Buffer» Genest, qui l’a aidé à organiser la programmation.

Le blues des Tortulinois

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Conscient que le projet d’assainissement des eaux usées s’approchait de la réalisation, le propriétaire du Camping Rouillard, Martin Picard, a sagement décidé, en 2014, de se mettre un peu d’argent de côté pour traverser la tempête appréhendée. Ses craintes ne reposaient sur rien de rationnel; seulement un drôle de pressentiment que ça risquait de déraper.