Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, se cherche un nouveau candidat dans la circonscription de Saint-Maurice—Champlain.

Le Bloc québécois se cherche un nouveau candidat dans Saint-Maurice—Champlain

SHAWINIGAN — À quelques jours du déclenchement de la campagne électorale fédérale qui mènera les Canadiens à l’élection du 21 octobre, le Bloc québécois doit se trouver un nouveau candidat dans la circonscription de Saint-Maurice—Champlain. Pour des raisons nébuleuses, Pierre Jolivet se retire de la course.

L’homme de 46 ans avait été investi en mai, mais cet enseignant avait confirmé son intérêt dès la fin 2018. Il s’agit du fils de Jean-Pierre Jolivet, ex-député péquiste de Laviolette pendant de nombreuses années.

Malgré plusieurs tentatives depuis mercredi, le résidant de Terrebonne n’a pas retourné les appels du Nouvelliste. Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, confirme que le parti cherche une nouvelle candidature dans ce comté. D’ailleurs, aucun nom n’apparaît sur le site Internet du BQ pour Saint-Maurice—Champlain, alors que le choix de M. Jolivet avait été confirmé le 30 mai dernier.

M. Blanchet ne souhaite pas trop s’étendre sur la raison qui explique ce revirement de situation.

«C’est lié à un enjeu personnel, à sa famille», commente-t-il. «Ce n’est pas un enjeu politique ni public. C’est un enjeu personnel et ce sera traité conséquemment.»

Visiblement, le chef aurait préféré annoncer l’identité de son nouveau candidat dans Saint-Maurice—Champlain avant de confirmer le retrait de M. Jolivet.

«Peut-on respecter le fait que c’est un enjeu familial, sérieux et que je n’ai pas envie de faire de la politique ou qu’on vende du papier avec ça? Je gère ça dans le respect de la famille Jolivet.»

M. Blanchet ajoute qu’il préférait rendre cette information publique «à un moment qui conviendrait» au candidat.

«Il a été extrêmement discret, il ne voulait pas faire de présence média parce que c’est très personnel», insiste le chef.

Rappelons que la circonscription de Saint-Maurice—Champlain est détenue par le libéral François-Philippe Champagne depuis 2015. Le Parti conservateur a désigné Bruno-Pier Courchesne pour l’affronter. Son lancement officiel de campagne est d’ailleurs prévu lundi soir, à l’Auberge Gouverneur de Shawinigan.

Le Parti vert a également rendu officielle la candidature de Stéphanie Dufresne et le nouveau Parti populaire du Canada sera représenté par Nancy Brunelle. Quant au Nouveau parti démocratique, il n’a toujours pas fait connaître son candidat dans le comté.