Le Nouvelliste
Laurianne Petiquay, directrice générale du CAALT, espère qu’il y aura des actions concrètes.
Laurianne Petiquay, directrice générale du CAALT, espère qu’il y aura des actions concrètes.

Laurianne Petiquay: «Il faut prendre le rapport au sérieux»

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
LA TUQUE — La Commission d’enquête sur les femmes autochtones assassinées et disparues a rendu son rapport public, lundi. Un document qui était attendu par le Centre d’amitié autochtone de La Tuque (CAALT). On espère que ce rapport permettra une meilleure compréhension de la réalité des peuples autochtones et de faire avancer la société.