Le Nouvelliste
Ce serait par une transmission de fluides corporels entre Laurence Vincent Lapointe et son conjoint de l’époque que le ligandrol aurait atteint l’organisme de la canoéiste. C’est du moins ce que plaide la défense.
Ce serait par une transmission de fluides corporels entre Laurence Vincent Lapointe et son conjoint de l’époque que le ligandrol aurait atteint l’organisme de la canoéiste. C’est du moins ce que plaide la défense.

Laurence Vincent Lapointe contaminée par son ex-conjoint?

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Alors que la Fédération internationale de canoë (ICF) annoncera publiquement sa décision dans les prochaines heures concernant le cas de dopage au ligandrol, Laurence Vincent Lapointe affirme qu’elle a été contaminée à cette substance interdite par son ex-conjoint. À ce sujet, elle rencontrera les médias lundi matin, à Trois-Rivières.