Évelyne Gélinas est copropriétaire de l'entreprise Rien ne se perd, tout se crée de Saint-Sévère.

L'artisanat électronique

Rien ne se perd, tout se crée a beau fabriquer des vêtements de façon artisanale, l'entreprise de Saint-Sévère est bien de son temps.
Il y a deux ans, Évelyne Gélinas et Marie-Claude Trempe ont décidé de revamper leur site Internet en y ajoutant la possibilité de faire du commerce en ligne. Mme Gélinas ne regrette nullement avoir pris ce virage.
«Un site Internet avec une boutique en ligne, ça coûte assez cher, c'est long à monter, ça demande du temps pour le gérer. Mais malgré l'investissement et le temps requis pour s'en occuper, ça vaut la peine. C'est la porte d'entrée de notre compagnie. L'image compte pour beaucoup», témoigne Mme Gélinas.
Cette décision d'investir dans un site Internet qui inclut une boutique en ligne a coûté près de 6000 $. Mais depuis ce temps, Rien ne se perd, tout se crée vit une croissance non négligeable de ses ventes en ligne.
En 2012, le décompte des transactions en ligne s'élevait à 130. En l'espace d'un an, on est rendu à plus de 300 transactions effectuées directement sur le site Internet de la compagnie.
«C'est loin d'être la majorité de nos ventes, mais c'est un service qui est accessible pour la clientèle. Ça marche bien. Dans notre cas, il s'agit de maintenir la boutique en ligne avec des annonces, des soldes. Ça suscite le commerce», se réjouit la copropriétaire.
Le produit proposé par Rien ne se perd, tout se crée et la situation géographique de l'entreprise ont incité la direction à aller de l'avant avec ce projet, rappelle Mme Gélinas.
«On est situé dans une petite municipalité. Ce qu'on fait est qu'on se déplace dans les salons des métiers d'art de Montréal, de Québec, de Chicoutimi pour vendre nos produits. Mais on recevait déjà des commandes à distance et on les traitait manuellement. Les gens demandaient quelle grandeur et quelle couleur on avait. Et on n'avait pas une boutique ouverte à heures fixes. C'est ce qui a incité à avoir une boutique en ligne.»
La compagnie a depuis réglé la question d'une boutique. À l'été 2012, elle a ouvert un magasin attenant à son atelier situé en plein coeur du village de Saint-Sévère. Les produits de Rien ne se perd, tout se crée sont aussi disponibles dans de nombreux points de vente dispersés au Québec. Mais ces boutiques ne tiennent pas tous les produits dans leur inventaire.
«Les gens peuvent voir un produit dans un point de vente et commander en ligne pour avoir la couleur qu'ils veulent. Sur la boutique en ligne, les gens ont accès à presque toute notre collection.»
Par le biais de sa boutique en ligne, Rien ne se perd, tout se crée a trouvé des clients au Saguenay, en Outaouais, au Canada et aux États-Unis.