L’APTS entérine l’entente de principe convenue avec le CIUSSS

Trois-Rivières — La tempête n’a pas empêché les membres de l’APTS Mauricie-Centre-du-Québec d’aller se prononcer en masse, mercredi soir, sur l’entente de principe conclue avec le Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du Québec (CIUSSS MCQ).

Les quelque 725 membres qui se sont déplacés ont voté à 96 % en faveur de la nouvelle entente qui a été convenue avec le CIUSSS MCQ le 15 janvier dernier.

«Un tel pourcentage illustre sans équivoque la satisfaction de nos membres concernant cette entente et témoigne de leur reconnaissance à l’égard de leur équipe de négociation, qui a travaillé d’arrache-pied pour obtenir la meilleure entente possible dans le cadre des négociations relatives aux aspects locaux de leur convention collective, qui auront finalement duré un peu plus d’un an», a commenté, par voie de communiqué, Sylvie Godin, représentante nationale de l’APTS au CIUSSS MCQ.

L’immensité du territoire couvert par le centre intégré et les différentes situations que cela amène faisaient partie des nombreux défis de ces négociations, note Mme Godin. «Non seulement avons-nous réussi à conserver des acquis importants, mais nous sommes aussi allés chercher des gains significatifs pour nos membres. Nous avons ainsi pu obtenir des assurances particulièrement appréciées concernant la mobilité du personnel, un des enjeux les plus épineux de cette négociation.»

Il reste à finaliser le libellé des textes de l’entente. L’objectif fixé est le 21 avril prochain. La nouvelle convention collective de l’APTS avec le CIUSSS MCQ entrerait ainsi en vigueur en même temps que les autres conventions collectives entérinées par l’employeur et les autres syndicats présents dans l’établissement.