Le Nouvelliste

L'ancien propriétaire de L. Bélanger Métal inc. tenait à réagir

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — L’ancien propriétaire de L. Bélanger Métal inc., Guy Bélanger, a tenu à réagir, jeudi, aux informations rendues publiques par le ministère de l’Environnement, voulant que son entreprise ait écopé d’une amende de plus de 25 000 $ pour avoir exploité, en 2018, un séparateur eau-huile sans autorisation préalable du ministère de l’Environnement, allant à l’encontre de la Loi sur la qualité de l’environnement.