L’exposition de photo est affichée sur un autobus de la Ville.
L’exposition de photo est affichée sur un autobus de la Ville.

Lancement de la 6e campagne du SANA Shawinigan

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Shawinigan — Le service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan vient de lancer sa sixième campagne annuelle de sensibilisation à la diversité culturelle «Shawinigan, carrément PANDA!» (population accueillante des nouveaux arrivants d’ici et d’ailleurs).

Afin de tenir sa traditionnelle exposition de photos, le SANA a dû user de créativité afin de respecter les mesures sanitaires.

L’équipe a donc déambulé un peu partout dans la ville avec un autobus arborant les photos de l’exposition et distribué aux participants un repas faisant honneur à la diversité culturelle.

Cette exposition de photos intitulée «Shawi, c’est tout un monde!» met en lumière le parcours de 15 personnes ou familles immigrantes issues de huit nationalités.

On a servi aux participants un repas libanais et un dessert québécois.

L’équipe, accompagnée du maire Michel Angers, a profité de cette tournée pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants participants, leur présenter l’exposition tout en leur distribuant le repas fait d’une spécialité libanaise préparée par Taouk Santé et d’un dessert québécois, soit le pouding chômeur de la pâtisserie Le Palais.

Afin de faire un clin d’oeil au confinement, les photographes Instants de Shawinigan ont proposé aux participants de prendre la pose en mode autoportrait.

Le but de l’exposition a toujours été de présenter les nouveaux arrivants afin que la population ait envie d’aller à leur rencontre.

Le SANA est présentement en pleine effervescence. Deux projets ont en effet vu le jour malgré la pandémie. Il s’agit de la création de l’atelier Espace-parents qui vise à outiller les familles immigrantes dans leur nouvelle réalité québécoise et d’un projet de sensibilisation aux employeurs du territoire à l’embauche de personnes immigrantes.

Malgré la crise sanitaire, le SANA de Shawinigan a pu accueillir de nouveaux arrivants provenant essentiellement d’autres villes du Québec, mais également quelques personnes de l’international, notamment celles qui avaient un permis de travail.

Au cours des six dernières années, le SANA de Shawinigan a accueilli près de 600 nouveaux arrivants d’une soixantaine de nationalités.