On aperçoit ici, dans l'ordre habituel: Pierre-Olivier Tremblay, recteur du sanctuaire, le lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon et Isabelle Bournival, directrice des opérations au sanctuaire.

L'actualité régionale en bref

Le lieutenant-gouverneur en visite au Sanctuaire
Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap a reçu la visite, jeudi, du lieutenant-gouverneur du Québec, l'honorable J. Michel Doyon qui a été accueilli par le père recteur, Pierre-Olivier Tremblay.
M. Doyon en a profité pour encourager les artisans du Sanctuaire et de son festival hivernal, Noël en lumière, qui débute vendredi.
Les cuillères à carreaux en spectacle à Gentilly
Le groupe Les cuillères à carreaux sera en spectacle le samedi 10 décembre à compter de 20 h au Moulin Michel de Gentilly.
Le groupe du secteur Sainte-Angèle-de-Laval qui parcourt le pays depuis maintenant 15 ans devrait enflammer l'endroit avec sa musique festive tirée du folklore québécois.
À l'aube de la période des Fêtes, ce spectacle devrait en faire danser plus d'un alors qu'un espace de la salle sera spécialement réservé pour ceux qui voudront se dégourdir les jambes.
Shawinigan: annulation du Samedi sportif
Le Service loisirs, culture et vie communautaire de la Ville de Shawinigan annule le Samedi sportif du 10 décembre en raison d'un tournoi sportif prévu à l'école secondaire Val-Mauricie.
Les Samedis sportifs permettent aux Shawiniganais d'utiliser gratuitement les gymnases de l'établissement scolaire. À noter que la programmation reprendra son cours naturel la semaine suivante.
Le Service des communications de la Ville de Shawinigan tient à rappeler qu'un horaire élargi a été planifié en vue de la période des Fêtes. Ainsi, les gymnases des écoles secondaires Val-Mauricie et du Rocher seront ouverts de 13 h à 16 h du 26 au 30 décembre ainsi que du 3 au 7 janvier. (Félix St-Aubin)
Le Barreau de la Mauricie appuie l'AAP
Le Barreau de la Mauricie se range derrière l'Association des avocats et avocates de province (AAP) qui demande au gouvernement du Québec de ne pas modifier un article du Code des professions.
Dans le cadre des consultations publiques sur le projet de loi 98 qui vise à modifier diverses lois concernant l'admission aux professions et la gouvernance du système professionnel, le Barreau de la Mauricie et l'AAP se disent en effet très préoccupés par la modification envisagée par Québec. 
Le projet de loi en question stipule que le pouvoir de fixer le montant de la cotisation annuelle, supplémentaire ou spéciale serait confié exclusivement au conseil d'administration de l'ordre professionnel, retirant ainsi l'approbation obligatoire des membres de cet ordre.
Me Simon Ricard, bâtonnier de la Mauricie et Me Maxime Bernatchez, président de l'AAP, sont en désaccord.
«Nous comprenons que l'objectif de cette disposition est de prémunir l'organisation d'un cadre de gouvernance efficient et de saines pratiques en cette matière. Toutefois, cela aura pour effet de retirer aux membres tout pouvoir de discussion, de contestation et même de recommandation quant à la cotisation, qu'elle soit annuelle, supplémentaire ou spéciale. Les membres se feraient ainsi imposer un montant de cotisation sans avoir eu le droit d'être entendus», ont-ils déclaré. 
Le Barreau de la Mauricie et l'AAP estiment qu'actuellement, le second alinéa de l'article 85.1 du Code des professions assure pleinement la mission de protection du public.
En effet, cette disposition prévoit que le conseil d'administration d'un ordre professionnel peut passer outre l'approbation de ses membres s'il s'agit d'une cotisation supplémentaire rendue nécessaire pour permettre à l'ordre de remplir ses obligations qui lui sont imposées par un règlement de l'Office des professions touchant notamment à l'indemnisation, la discipline et l'inspection professionnelle.
«Nous demandons donc à la Commission des institutions de maintenir dans sa forme actuelle le second alinéa de l'article 85.1 du Code des professions, ce qui aura pour effet de rendre impertinent l'article 44 du projet de loi», ont conclu Me Ricard et Me Benatchez. (Nancy Massicotte)
Le public invité au Miracle sur la 41e Rue à Shawinigan
Plusieurs commerçants de Shawinigan se sont unis spontanément afin d'offrir un événement public festif à l'approche des Fêtes qu'ils ont surnommé le Miracle sur la 41e Rue.
L'événement, organisé en moins de 15 jours seulement, se tiendra le samedi 10 décembre.
Les visiteurs pourront faire des promenades en carrioles tirées par des chevaux. 
Il y aura des jeux gonflables, des courses à obstacles, une mascotte, une tente chauffée où seront distribués des hot dogs. Le père Noël sera sur place pour offrir des cadeaux aux enfants, petits et grands.
Toutes les activités sont gratuites sauf les hot dogs qui seront vendus 1 $ chacun et plus de 5000 $ seront distribués en cadeaux. Il y a encore de la place pour les commerces qui souhaitent remettre des cadeaux. Il faut contacter Frédéric Gamache au 873-375-1977.
Cette idée émane du président d'Ordivert, Christian Gélinas et de Frédéric Gamache de FredGamache.com. 
Plusieurs entreprises shawiniganaises ont vite adhéré à cette initiative, notamment St-Onge Kia, ÉNERGIE 102,3, Dany Le Magicien, Desjardins Haut Shawinigan, les Services d'intervention d'urgence de la Mauricie et d'Arthabaska, Élitech Sport Évasion, la Ville de Shawinigan et autres collaborateurs.
L'événement veut mettre de la magie dans le quartier de la 41e Rue pour Noël.
Cette journée s'appelle le Miracle de la 41e Rue, qui rappelle le titre du film Miracle sur la 34e Rue, justement parce que les commerçants ont pris très peu de temps pour réussir à l'organiser.
Soirée sur la souveraineté
Québec solidaire Mauricie organise une soirée d'information et d'échange sur les mouvements souverainistes écossais et catalan et leur approche respective pour promouvoir la souveraineté de la Catalogne et de l'Écosse. L'invité sera Alexandre Leduc, qui avait été délégué par Québec solidaire lors du référendum en Écosse en 2014, puis en Catalogne en 2015. 
Celui-ci viendra présenter son analyse de ces deux événements et faire un parallèle avec la situation au Québec ainsi que le projet de souveraineté proposé par Québec solidaire. 
Une période d'échange suivra au cours de laquelle toutes les personnes participantes, peu importe leur allégeance politique, pourront exprimer leur propre vision d'un projet souverainiste pour le Québec. 
Cette soirée se veut une occasion d'échange convivial et constructif sur les diverses visions d'un pays souverain qui ont cours au sein du mouvement souverainiste québécois. L'activité aura lieu au café Le Bucafin (920 boulevard du Saint-Maurice), vendredi 9 décembre, à compter de 19 h. (Marc Rochette)
La carte interactive est de nouveau fonctionnelle
 Les informations concernant le stationnement de nuit à Shawinigan sur le site www.surprenantshawinigan.ca et sur l'application mobile sont maintenant valides.
Il existe d'ailleurs plusieurs moyens de savoir si le stationnement de nuit dans les rues de la ville est permis.
Dès 17 h chaque jour, il est possible d'obtenir ces informations en visitant le www.shawinigan.ca/stationnementdenuit, en appelant au 819 805-0288 ou en utilisant la carte interactive de géolocalisation au www.surprenantshawinigan.ca. Ce dernier outil a d'ailleurs été développé pour les téléphones cellulaires.