Robert Hayeur, Nicole Dulude et Stéphane Dulude en compagnie d'Yves Corbeil.

L'actualité régionale en bref

Gain de 7 millions $ à la loterie Grande Vie
Le Mauricien Stéphane Dulude partage avec sa mère et le conjoint de celle-ci un montant de 7 millions $ gagné à la loterie Grande Vie lors du tirage du 13 mars.
Cette loterie propose à ses gagnants d'encaisser 1000 $ par jour à vie ou d'opter pour un montant forfaitaire de 7 millions $.
La gagnante, Nicole Dulude, de Laval, a choisi de se prévaloir du montant forfaitaire et de le partager avec son conjoint Robert Hayeur et son fils.
Robert Hayeur, Nicole Dulude et Stéphane Dulude ont reçu leur lot au Kinzo des Galeries Laval en compagnie d'Yves Corbeil, de Loto-Québec, à droite sur la photo.
Aubin veut une Communauté bleue
Le candidat à la mairie de Trois-Rivières, Jean-François Aubin, a profité de la tenue, mercredi, de la Journée mondiale de l'eau pour souligner qu'il est primordial selon lui qu'une ville assure une gestion efficace et durable des eaux usées et que les citoyens aient accès à des sources d'eau potable saines, et ce, gratuitement. 
Pour y arriver, il croit que Trois-Rivières devrait devenir Communauté bleue. Il déposera d'ailleurs une proposition en ce sens s'il est élu comme maire en novembre prochain. 
À titre de Communauté bleue, une localité doit s'engager à reconnaître l'eau comme un droit de la personne et promouvoir des services d'approvisionnement et de traitement financés et exploités par le secteur public. 
Elle doit également interdire la vente d'eau embouteillée dans les établissements publics et proscrire la fluoration de son eau potable.
La troisième journée Le communautaire, c'est salutaire! a eu lieu, ce jeudi, à l'Université du Québec à Trois-Rivières.
Le communautaire en évidence à l'UQTR
La troisième journée Le communautaire, c'est salutaire! a eu lieu, ce jeudi, à l'Université du Québec à Trois-Rivières.
Les personnes qui y ont participé ont pu échanger avec des représentants d'une cinquantaine d'organismes communautaires de la Mauricie.
Ces derniers étaient présents dans le but de partager leur mission et d'échanger avec de futurs professionnels du domaine de la santé, de l'éducation et des sciences humaines.
La journée, organisée par l'Association des étudiants en psychoéducation, a permis aux participants de visiter les kiosques des différents organismes et de prendre part à des groupes de discussions animés par des membres du comité organisateur.