L'actualité régionale en bref

Frappe séductrice
Quelque 135 élèves de l'École secondaire Le Tremplin de Sainte-Geneviève-de-Batiscan ont récemment pris part à l'activité Frappe séductrice qui leur a permis de prendre des renseignements sur les divers services offerts par les organismes communautaires et les entreprises d'économie sociale membres de la Corporation de développement communautaire Des Chenaux.
Une trentaine de dirigeants du milieu communautaires assistaient à cet événement.
Une bourse pour Tristan Guillemette
Le cycliste Tristan Guillemette a reçu une bourse de 1000 $ de la clinique Physio-Santé.
Il s'agit de la toute première bourse d'excellence que l'entreprise remet dans la région. Cette aide financière permettra au jeune athlète de poursuivre son parcours national et international.
Tristan Guillemette a reçu sa bourse des mains de Steve Vallerand, physiothérapeute propriétaire de Physio-Santé.
Sur la photo, on retrouve les travailleuses du Centre de femmes: Thérèse Plamondon, réceptionniste archiviste, Nathalie Guindon, agente de projet et de formation, Julie Bordeleau, agente de promotion, France Déry, directrice générale et Monique Lachance, adjointe administrative.
Repas solidaire du Centre de Femmes de Mékinac
Le Centre de Femmes de Mékinac tenait, dans le cadre de la Journée internationale des femmes le 8 mars dernier, un repas sous le thème «L'égalité sans limites», au Resto Bar Le Brinadon de Lac-aux-Sables pour le déjeuner, au Bistro La Vieille Banque de Saint-Tite pour le déjeuner et le dîner et au Restaurant Au petit Palace de Sainte-Thècle pour le dîner et le souper.
Ce repas était placé sous le signe de la solidarité afin d'appuyer la mission de Femmes de Mékinac. L'organisation tient à remercier les restaurateurs et les participants dans la réussite de l'activité.
On retrouve sur la photo Mélissa Godin, Krystel Henley-Rocheleau, Mathieu Janvier, Annick Gonthier, Marie-Laurence Rancourt, Christopher Rozek, Sandra Moreau, Julie-Claire Rochefeuille et Mylène Trépanier.
Les finissants en microédition et hypermédia exposent
Les finissants du programme Technique de bureautique, voie de spécialisation Microédition et hypermédia du Collège Shawinigan ont pu présenter leurs travaux au public dans le cadre d'une exposition tenue le 16 mars.
Affiches publicitaires, livres de recettes, logos, cartes professionnelles, emballages, rapports annuels et sites internet faisaient partie des types de travaux réalisés par les étudiants.
Sur la photo, on aperçoit la fille de Maureen Martineau, Justine Martineau-Roy, qui représentait sa mère, Diane Descôteaux, ainsi que les trois lauréates du prix du Mérite en français, Léonie Gagnon, Rachèle Daneau et Léonie Vigneault. Ces prix sont remis aux élèves ayant obtenu les meilleurs résultats du territoire aux examens ministériels de français de 5e secondaire.
L'excellence en français récompensée par la SSJBCQ
La Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec (SSJBCQ) a profité de la Semaine de la langue française et de la francophonie pour remettre son prix Georges-Dor et ceux du Mérite en français.
La comédienne et auteure Maureen Martineau a mérité le prix Georges-Dor. Après 33 ans au sein du Théâtre Parminou, elle s'est consacrée plus intensément à la littérature en 2012 en créant son personnage de la sergente-détective Judith Alison, de la police régionale d'Arthabaska, dans une série de polars.
Exceptionnellement cette année, les membres du jury ont décidé d'octroyer une reconnaissance spéciale à une autre auteure, Diane Descôteaux, spécialisée dans le haïku.