L'actualité régionale en bref

Fin de l'entente concernant ActiV dans la Vallée de la Batiscan
La SADC de la Vallée de la Batiscan a mis fin avant terme à l'entente de gestion qui la liait à Québec en forme à titre de gestionnaire administratif pour le Regroupement de partenaires ActiV, Vallée de la Batiscan.
La mission d'ActiV était de «contribuer à la création d'environnements favorables pour améliorer la santé et la qualité de vie des enfants et des familles du territoire par la mobilisation des acteurs du milieu».
La décision fait suite à la fin du financement annoncée de Québec en forme envers les regroupements, mais aussi de la volonté de la MRC de Mékinac de prendre le relais pour assurer la pérennité des actions en cours et à venir.
Des annonces pourraient être faites prochainement pour préciser la nature des services offerts et les ressources qui pourraient éventuellement y être affectées dans les MRC de Mékinac et des Chenaux. MARIE-JOSÉE MONTMINY
Ajout d'une formation en géronto-gériatrie à La Tuque
Il sera désormais possible de devenir préposé aux bénéficiaires à La Tuque. Le Collège Shawinigan, en partenariat avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), a annoncé le démarrage d'une formation en géronto-gériatrie au Centre d'études collégiales La Tuque.
Les étudiants qui seront admis dans le programme seront assurés d'obtenir un emploi au Centre de services du Haut-Saint-Maurice après la réussite du programme.
Le programme vise à former des préposés aux bénéficiaires qui effectuent des tâches reliées aux besoins et au confort des personnes âgées en assurant une présence humaine et en prodiguant des soins d'hygiène et d'assistance. 
«Le Collège Shawinigan est très fier de pouvoir répondre aux besoins particuliers de formation qui permettra de former une main-d'oeuvre qualifiée et d'aider au manque de personnel», a fait savoir la direction du Collège.
L'attestation d'études collégiales (AEC) d'une durée de 705 heures réparties sur 2 sessions débutera le 30 octobre et se terminera le 1er juin 2018. Le programme comprendra un stage d'une durée de 5 semaines au Centre de services du Haut-Saint-Maurice. Les cours sont offerts de jour, à raison de 25 heures par semaine.
Les candidats admis auront ainsi la chance d'être embauchés dès le début de leur formation. 
C'est le CIUSSS MCQ qui est responsable du processus de recrutement de candidats. Les candidats devront toutefois répondre aux critères d'admission spécifiques au programme du Collège, soit être détenteur d'un diplôme d'études secondaires (DES), en plus de satisfaire aux exigences du processus de sélection de l'établissement de santé.
Les personnes intéressées sont invitée à une rencontre d'information qui aura lieu au Centre d'études collégiales La Tuque le lundi 2 octobre 2017 à 16 h. AUDREY TREMBLAY
Portes ouvertes au manège militaire
Les gens de la région pourront visiter le manège militaire de Trois-Rivières ce samedi 30 septembre à l'occasion d'une journée portes ouvertes des unités de réserve de l'Armée canadienne au Québec.
Toutes les unités ouvriront leurs portes de 11 h à 19 h afin de démystifier le travail accompli par les réservistes, via des démonstrations interactives, des discussions et d'autres activités. On compte 36 manèges et unités de réserves au Québec. MARIE-JOSÉE MONTMINY
L'UQTR cherche 100 volontaires pour une étude en chiropratique
L'UQTR est à la recherche d'une centaine de volontaires pour participer à une étude dans le domaine de la chiropratique.
Les personnes recherchées doivent être âgées de 10 à 60 ans et présenter une douleur constante ou récurrente dans le bas du dos ou encore dans la région thoracique, c'est-à-dire entre les omoplates.
Les participants doivent être disponibles pour quatre rencontres d'environ 60 minutes chacune qui se dérouleront à l'UQTR et qui seront échelonnées sur deux à trois semaines.
Les traitements seront effectués par un appareil robotisé conçu à l'UQTR permettant de contrôler la force et la vitesse des manipulations vertébrales en plus de mesurer l'effet de ces manipulations sur la mobilité du dos.
Ces deux études sont sous la responsabilité du professeur Martin Descarreaux.
Pour rendez-vous, il faut contacter Isabelle Pagé, étudiante au doctorat en sciences biomédicales à isabelle.page1@uqtr.ca ou contacter le Laboratoire de neuromécanique et de contrôle moteur de l'UQTR au 819-376-5011, poste 4469. BRIGITTE TRAHAN